Les masques de catégorie 1 obligatoires à l’école à partir du 8 février

Depuis le lundi 8 février, les élèves de primaire, collège et lycée doivent porter un masque de catégorie 1 dans leur établissement scolaire. Une mesure de santé pour limiter la propagation du virus et de ses variants.

masque ecole eleve

A partir de ce lundi 8 février, les élèves du primaire au lycée doivent obligatoirement porter des masques de catégorie 1 au sein de leur établissement scolaire. Le gouvernement a pris cette décision à la suite des nouvelles recommandations sanitaires. Le but : limiter les risques de contamination alors que le variant britannique, très contagieux, se propage actuellement en France.

Pour rappel, les masques de catégorie 1 sont les plus protecteurs face au virus, puisqu’ils filtrent plus de 90% des particules. Ces masques sont reconnaissables à un logo dédié, qui indique le nombre de lavages possibles et le taux de filtration. Les masques de catégorie 1 diffèrent toutefois des masques chirurgicaux et des masques FFP2, plus protecteurs encore.

En cas de non-respect

Que se passera-t-il si les élèves ne portent pas les masques désormais obligatoires ? Les établissements scolaires doivent définir leur propre ligne de conduite, rapporte Le Parisien. Ils n’ont reçu « aucune consigne officielle », selon Bruno Bobkiewicz, proviseur de la cité scolaire Hector-Berlioz à Vincennes et secrétaire national du SNPDEN-UNSA, le Syndicat national des personnels de direction de l’Éducation nationale.

Une certaine tolérance devrait être observée ce lundi. « Le seul moyen d’empêcher un élève d’entrer dans l’école avec un masque non conforme, c’est de lui en tendre un. On a un peu de stock, mais on ne va pas tenir éternellement », a expliqué Bruno Bobkiewicz. Le secrétaire du SNPDEN-UNSA a également pointé du doigt la difficulté des contrôles. « Objectivement, je ne sais pas comment on va faire pour distinguer un masque artisanal et un masque de catégorie 1 du commerce avec un motif… La nuance est faible ».