En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

25% des décès d’enfants de moins de 5 ans sont liés à la pollution

D’après une publication de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus d’un quart des décès d’enfants de moins de 5 ans est attribué à la pollution de l’environnement.

Enfant problème respiration

Selon 2 nouveaux rapports publiés par l’OMS, chaque année dans le monde, ce sont 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans qui sont victimes des risques environnementaux. « Un environnement pollué est mortel, en particulier pour les jeunes enfants », explique le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, qui précise que « les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air et de l’eau car leurs organes et leur système immunitaire sont en cours de développement et leur organisme, notamment leurs voies respiratoires sont de petite taille ».

Les principaux risques environnementaux pointés du doigt par l’OMS sont :

  • La pollution de l’air intérieur et extérieur ;
  • Le tabagisme passif ;
  • L’insalubrité de l’eau ;
  • Le manque de moyens d’assainissement ;
  • L’hygiène insuffisante.

Décès enfants pollution

La pollution, un fléau pour la santé des enfants

Parmi les risques environnementaux, ce sont la pollution de l’air et celle de l’eau qui font le plus de ravages chez les enfants. Ainsi, chaque année, 570 000 enfants de moins de 5 ans meurent d’infections respiratoires (par exemple, de pneumonie) tandis que 361 000 sont victimes de maladies diarrhéiques à cause d’un accès insuffisant à l’eau potable et aux moyens d’assainissement et d’hygiène.

« La pollution de l’environnement pèse lourdement sur la santé de nos enfants », souligne le Dr María Neira, Directeur du Département Santé publique de l’OMS. « Si nous investissons en vue de supprimer les risques environnementaux pour la santé, par exemple en vue d’améliorer la qualité de l’eau ou d’utiliser des combustibles plus propres, les bienfaits pour la santé seront considérables », encourage-t-elle.