La maladie de Lyme : symptômes et traitements

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Chaque année, le retour du printemps amène avec lui le soleil, les jonquilles et… les tiques ! Bien connu des propriétaires de chiens, cet insecte peut transmettre la maladie de Lyme aux animaux et à l’être humain. Voici nos conseils malynx pour profiter de vos promenades tout en restant vigilant face à ce problème de santé publique.

La maladie de Lyme, qu’est-ce que c’est ?

La maladie de Lyme — aussi appelée borréliose de Lyme — est une maladie infectieuse transmise par les tiques. En effet, certains de ces insectes transportent une bactérie (la borrelia). Ils infectent les humains ou les animaux par le biais d’une morsure.

Le saviez-vous ? La maladie de Lyme porte le nom de la ville de Lyme, dans l’État du Connecticut. C’est à cet endroit qu’elle a été identifiée pour la première fois, à la fin des années 1970.

La maladie de Lyme est-elle contagieuse ?

Non, la maladie de Lyme n’est pas contagieuse. On la contracte uniquement par morsure, et non au contact d’animaux ou de personnes malades.

Par ailleurs, les morsures de tiques sont indolores : sans inspecter son corps, il est donc difficile de savoir si l’on a été piqué ou non.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme ?

Généralement, les symptômes de la maladie de Lyme sont les suivants :

  • Plaque rouge qui s’étend autour de la morsure ;
  • État grippal ;
  • Fatigue inhabituelle ;
  • Paralysie faciale (cas plus rare).

Comment diagnostiquer la maladie ?

Vous vous êtes fait piquer par une tique ? Si un ou plusieurs des symptômes que l’on vient de citer apparaissent dans les jours ou semaines qui suivent la piqûre, consultez votre médecin généraliste. Il pratiquera une sérologie de Lyme.

La sérologie de Lyme est une prise de sang qui détecte les anticorps produits par l’organisme en cas d’infection.

Notez que parfois, l’avis d’un médecin spécialiste ou d’un centre de compétences des maladies vectorielles à tiques est nécessaire.

Bon à savoir : toutes les tiques ne sont pas porteuses de la bactérie. Vous pouvez donc vous faire piquer sans que ce ne soit forcément grave.

Comment se protéger des tiques ?

une mère et son fils en forêt

La meilleure façon d’éviter le risque est de bien se protéger avant, pendant et après la sortie, tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’une promenade dans la nature. Voici quelques conseils faciles à appliquer.

Où trouve-t-on des tiques ?
Les tiques sont présentes presque partout en France. Mais on les trouve surtout en dessous de 1 500 mètres d’altitude, dans les forêts, zones boisées, prairies, jardins, parcs, les zones où l’on trouve des herbes hautes…

Avant la promenade

  • Couvrez votre peau : portez des vêtements clairs et à manches longues, un pantalon — de préférence à glisser dans des chaussettes hautes — et un chapeau ;
  • Vaporisez du répulsif sur votre peau et sur vos vêtements.

Pendant la promenade

  • Restez sur les chemins et évitez de vous vous assoir, de vous allonger ou marcher dans les herbes hautes et les broussailles, au contact direct de la végétation.

Après la promenade

  • Inspectez minutieusement votre corps pour détecter d’éventuelles morsures. Généralement, les zones privilégiées par les tiques sont les aisselles, les plis du coude ou du genou, le cuir chevelu, derrière les oreilles ou sur les parties génitales ;
  • Lavez les vêtements portés pendant votre promenade (à 60°), car des tiques peuvent s’y cacher.
Chaque année, en France, 50 000 personnes sont diagnostiquées porteuses de la maladie de Lyme.

J’ai une morsure de tique, que faire ?

un docteur enlève une tique sur la peau d'un patient

Vous constatez que vous avez été mordu par une tique ? Pas de panique. L’important est de la retirer le plus rapidement possible. En effet, plus la tique reste accrochée longtemps, plus le risque de contracter la maladie s’accroît — seulement si la tique est porteuse de la bactérie, bien sûr.

Comment retirer une tique ?

Munissez-vous d’un crochet à tique, que vous trouverez facilement en pharmacie. Glissez-le sous la tique sans l’écraser, au plus près de la peau, et tournez doucement. La tique devrait se détacher sans difficulté.

Ne tentez pas de mettre un produit sur la tique ou de la retirer avec vos ongles ! La tête de la tique risquerait de rester enfoncée dans la peau.

Après avoir enlevé la tique, pensez à désinfecter votre peau avec un antiseptique. Et en cas de doute ou d’apparition de symptômes, on ne le répètera jamais assez : demandez conseil à votre médecin.

Comment traiter la maladie de Lyme ?

Les traitements médicaux

La médecine généraliste traite la maladie de Lyme grâce à l’antibiothérapie. Ce traitement à base d’antibiotiques est assez efficace sur les cas simples. La posologie dépend de facteurs personnels tels que l’âge, les pathologies, l’état de santé, etc. Le professionnel de santé procédera donc à un examen physique et neurologique complet du patient.

Malheureusement, les traitements médicaux ne sont pas 100% efficaces chez tous les patients. De plus, pour les cas complexes (stades chroniques, diagnostic tardif, pluri pathologies), les traitements sont plus longs et plus compliqués à mettre en place.

Les traitements naturels

Certaines personnes préfèrent traiter la maladie de Lyme par les plantes. Trois remèdes naturels sont particulièrement réputés pour leurs effets sur les symptômes :

  • La Cryptolepis sanguinolenta ;
  • La renouée du Japon ;
  • La quinine de Ghana.

En gélule ou en flacon, ces plantes sont utilisées par de nombreux patients. Plusieurs études ont affirmé leur efficacité contre la bactérie.

L’adaptation du mode de vie

Dans certains cas, le médecin recommandera au patient d’adopter un mode de vie particulièrement sain. Cela lui permettra de combattre la maladie sans dépendre entièrement des médicaments, et de conserver un système immunitaire efficace.

Il s’agit notamment de :

  • Combler d’éventuelles carences en vitamines et en minéraux ;
  • Opter pour une alimentation saine et riche en probiotiques ;
  • Pratiquer des médecines douces : ostéopathie, hydrothérapie, etc.

Peut-on guérir de la maladie de Lyme ?

Parfois, les symptômes disparaissent pour toujours. Mais malheureusement, la maladie peut aussi devenir chronique. Dans ce cas, le malade subit à intervalles plus ou moins réguliers des symptômes tels que :

  • Migraines et maux de tête ;
  • Fatigue, lassitude ;
  • Raideurs, douleurs, gonflements articulaires ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Engourdissement ou fourmillement des extrémités ;
  • Sensation de confusion ;
  • Difficulté à se concentrer sur une tâche ;
  • Distraction ;
  • Difficulté à communiquer.