En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

5 chiffres sur le sommeil des Français


Comme de nombreux Français, devriez-vous dormir plus ? Si oui, sachez que vous n’êtes pas seuls ! A l’occasion de la Journée internationale du sommeil qui se tient ce vendredi 13 mars, voici 5 chiffres sur le sommeil des Français, issus d’une étude Santé Publique France.

6h55 minutes

C’est le temps de sommeil moyen des Français (18-75 ans) par jour. Sans surprise, ce temps est un peu plus élevé le week-end et les jours de repos (7h26) et un peu plus court les jours de semaine ou travaillés (6h42).

Comme l’a relevé Santé Publique France, il s’agit d’un temps de sommeil historiquement bas. Le chiffre est en effet pour la 1ère fois en dessous des 7h minimales habituellement recommandées pour avoir une bonne récupération et être en bonne forme.

35,9%

C’est la proportion de courts dormeurs en France ! Qu’est-ce qu’un court dormeur ? Il s’agit des personnes qui dorment peu, c’est-à-dire moins de 6 heures par nuit. Le phénomène touche tout de même plus d’1 Français sur 3.

23h15

C’est l’heure moyenne à laquelle se couchent les Français qui ont des horaires réguliers. Côté lever, on peut dire que les Français sont matinaux : la moyenne est à 6h48. Sans surprise toujours, ces horaires sont un peu décalés le week-end, avec un lever moyen à 8h10 et un coucher moyen à minuit.

50 min

C’est la durée moyenne de la sieste que déclarent effectuer au moins une fois par semaine plus d’un quart des adultes (27,4%). Et parmi eux, près d’un tiers (32,2%) déclarent faire la sieste au moins une fois le week-end, sur une durée moyenne de 59 minutes.

13,1%

C’est la proportion d’adultes qui déclarent avoir des symptômes d’insomnie chronique. A noter que les femmes sont bien plus sujettes à ce problème : elles sont 16,9% à se dire concernées contre 9,1% chez les hommes.

Tous les chiffres mentionnés ci-dessus sont issus de l’étude Santé Publique France « Le temps de sommeil en France » publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 12 mars 2019. Les données concernent l’année 2017.

Comment expliquer le déclin du temps de sommeil ?

Chaque personne concernée peut avoir des motifs différents pour expliquer pourquoi elle dort moins : stress, problèmes personnels, charge de travail, plannings chargés etc. Mais au niveau global, Santé Publique France voit plusieurs facteurs explicatifs, parmi lesquels :

  • La hausse des temps de trajet domicile-travail ;
  • La hausse du travail de nuit : 3,3 millions de personnes concernées en 1990 contre 4,3 millions en 2013. Or, les études montrent que les personnes qui travaillent de nuit dorment moins que la moyenne ;
  • Le temps passé face aux écrans, qui ne préparent le cerveau à l’endormissement.

Quelques conseils pour mieux dormir

Pour mieux dormir, il est recommandé de :

  • Avoir une activité physique. Un exercice physique régulier, même modéré, favorise le sommeil profond et diminue les symptômes d’insomnie. Attention toutefois à ne pas pratiquer de sport à des heures trop proches du coucher ;
  • Eviter les écrans au moins 1h avant d’aller dormir ;
  • Surveiller son alimentation. Lors du repas du soir, éviter l’alcool, les boissons sucrés, le café, les plats lourds ;
  • Soigner son environnement de sommeil. Dans l’idéal, veiller à dormir dans une chambre silencieuse, bien isolée et maintenir une bonne obscurité.
Cet article vous a-t-il été utile ?