En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Incontinence urinaire par regorgement

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Réalisez 423€ d'économies en moyenne* !

L’incontinence urinaire consiste en de régulières fuites d’urine non contrôlées. Au-delà du désagrément personnel et hygiénique, ceci peut entraîner des véritables gênes sociales. Voici ce qu’il faut savoir sur la forme spécifique d’incontinence urinaire par regorgement.

Définition de l’incontinence urinaire par regorgement

L’incontinence urinaire par regorgement est la forme la plus courante de l’incontinence chez l’homme. Elle consiste en un trop-plein d’urine dans la vessie dû à un obstacle à l’écoulement normal de l’urine. La capacité de stockage est dépassée, et la vessie élimine l’urine au goutte à goutte régulièrement. Ces fuites ne sont pas maîtrisées. 

Incontinence urinaire mixte : c’est quoi ?
Lire l'article

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire par regorgement ?

Si l’incontinence urinaire par regorgement touche de nombreuses personnes, en particulier les hommes, elle n’est en revanche pas toujours due aux mêmes causes. En voici une liste non exhaustive :

  • Obstruction urétrale (hypertrophie de la prostate…) ;
  • Constipation forte ;
  • Dysfonctionnement vésical ;
  • Maladie neurologique.

incontinence urinaire toilettes

Quels sont les symptômes de l’incontinence urinaire par regorgement ?

Une personne qui souffre d’incontinence urinaire par regorgement va sentir régulièrement un besoin d’uriner. Involontairement, la vessie va évacuer l’urine au compte-goutte, ce qui provoque une sensation d’écoulement indésirable et continu. 

L’incontinence urinaire n’est pas douloureuse, seules les causes comme l’obstruction urétrale peuvent provoquer des maux. 

Traitements de l’incontinence urinaire par regorgement

Consulter un spécialiste

Il faut s’attaquer en priorité à la cause de la rétention d’urine et donc enlever l’obstacle ou la gêne qui empêche l’écoulement naturel. Pour cela, passez par un médecin, un physiothérapeute ou encore une infirmière spécialisée dans les problèmes d’incontinence. En fonction du diagnostic, vous serez orienté vers un urologue ou un neurologue. 

Les médicaments alpha-bloquants peuvent être conseillés pour éviter la pression sur le sphincter. Des entraînements de miction servent aussi à faire travailler ses muscles.

Pose de cathéter et chirurgie

La chirurgie n’est pas toujours la solution en cas d’incontinence urinaire. Cependant, elle peut s’avérer utile dans les formes les plus avancées. Dans ce cas, on retire l’adénome par voie endoscopique. 

Le médecin peut vous conseiller la pose d’un cathéter. Ce tube très fin en plastique flexible est installé dans l’urètre et la vessie pour faciliter l’écoulement de l’urine et la vidange. Il est possible de se sonder soi-même ou d’être assisté. 

Cet article vous a-t-il été utile ?