En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Incontinence urinaire mixte : c’est quoi ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Réalisez 423€ d'économies en moyenne* !

L’incontinence urinaire, la perte involontaire d’urine, touche de nombreuses femmes seniors. Voici l’un des types de cette maladie, l’incontinence urinaire mixte, avec ses causes et ses traitements.

L’incontinence urinaire mixte, un problème de femmes

Il existe deux formes principales d’incontinence urinaire : l’instabilité vésicale et l’incontinence d’effort. Cependant, les femmes sont aussi sujettes aux deux formes en même temps : c’est ce qu’on appelle l’incontinence urinaire mixte. 

Ce handicap, qui cause des pertes involontaires d’urine, touche d’autant plus les femmes qu’il entraîne des problèmes d’hygiène et des désagréments dans la vie sociale. 

Symptômes de l’incontinence urinaire mixte

Dans le cas d’une incontinence urinaire mixte, les muscles du périnée et/ou du sphincter sont altérés. Ainsi, la pression abdominale est très importante et la vessie ne peut jouer son rôle de retenue correctement. N’importe quel petit effort (une toux, un rire, un mouvement compliqué) peut entraîner une fuite incontrôlée d’urine. 

Ce sont les symptômes propres à la partie « incontinence d’effort ». Mais une personne victime d’incontinence mixte compte également les symptômes de l’instabilité vésicale. La vessie se contracte anormalement et provoque des envies irrépressibles d’uriner, même si la vessie est loin d’être pleine. 

incontinence urinaire toilettes

Causes de l’incontinence urinaire mixte

L’incontinence urinaire mixte est une accumulation de deux maladies qui touchent principalement une catégorie de population : les femmes seniors. Voici les causes pouvant expliquer une incontinence d’effort :

  • Constipation ;
  • Ménopause ;
  • Obésité
  • Tabagisme ;
  • Accouchements multiples ;
  • Traumatismes obstétriques.

Dans les causes pouvant occasionner une instabilité vésicale, citons entre autres :

  • Infection urinaire ;
  • Calculs vésiculaires ;
  • Affection neurologique.

Traitement de l’incontinence urinaire mixte

Pour traiter l’incontinence urinaire mixte, il faut surtout s’attaquer aux causes de cette dernière. On conseille souvent une rééducation des muscles du périnée au patient. Ces exercices peuvent être accompagnés de solutions pharmacologiques si besoin. 

Dans les cas plus graves, un urologue peut décider la pose de bandelettes ou d’un sphincter artificiel. De manière générale, les femmes souffrant d’incontinence urinaire mixte doivent modifier leur mode de vie et leur alimentation, en excluant par exemple la caféine, les boissons gazeuses et alcoolisées et le tabac. 

Astuce Malynx !

L’incontinence urinaire est surtout un désagrément parce qu’elle est imprévisible. Prévoyez donc des vêtements faciles à retirer et tâchez de vous trouver toujours à distance raisonnable des toilettes.

Cet article vous a-t-il été utile ?