En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Canicule : 580 décès supplémentaires au mois de juin

La vague de chaleur ayant touché la France entre les 17 et 25 juin 2017 a touché près de 87% de la population métropolitaine, causant une hausse de la mortalité de 6% sur la période.

canicule

Sur la période de la vague de chaleur, l’organisme Santé publique France a observé une hausse de la mortalité nationale tous âges confondus de 6%. Ce sont donc 580 décès supplémentaires recensés, plus particulièrement chez les 15-64 ans (13%, soit un excès estimé de 215 décès).

« Plusieurs décès avec un lien suspecté avec la chaleur ont été signalés sur le lieu de travail des personnes », indique également Santé publique France, qui note « qu’il n’y a pas eu d’excès significatif de mortalité chez les 65 ans et plus ».

Sur la période de canicule, de nombreux recours aux soins pour pathologies liées à la chaleur ont été recensés : 3 062 passages aux urgences et 1 460 consultations à SOS Médecins.

Les recommandations face à la chaleur

Au sein de ce bilan, Santé publique France rappelle quelques recommandations en cas de vague de chaleur. L’organisme insiste notamment « sur la nécessité d’éviter les efforts physiques pendant les vagues de chaleur, aux heures les plus chaudes de la journée, pour toutes les classes d’âge ».

L’organisme souhaite également rappeler aux employeurs l’obligation de « prendre des mesures visant à assurer la sécurité et à protéger la santé des travailleurs », comme les aménagements d’horaires, la limitation ou report de certaines activités (port de charge, exposition au soleil aux heures les plus chaudes…).