En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Cancer du sein : inquiétants retards dans les dépistages !

La crise sanitaire pourrait avoir de graves conséquences sur le cancer du sein dans les années à venir. A l’heure où s’ouvre l’opération Octobre Rose, les professionnels tirent la sonnette d’alarme.

cancer du sein

« Cette année, l’épidémie de Covid-19 découragera de nombreuses Françaises de réaliser leur examen de mammographie, jugé secondaire. Les cancérologues s’alarment : les tumeurs non détectées à temps provoqueront des milliers de décès supplémentaires. » Voilà la terrible crainte de l’association RoseUp communiquée fin septembre.

L’attention portée dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus pourrait ainsi se faire aux dépens du diagnostic et du traitement des cancers. Aujourd’hui débute Octobre Rose, un mois de sensibilisation au cancer du sein, qui peut toucher jusqu’à huit femmes sur dix. Vendredi et samedi seront publiés les chiffres sur l’impact de la crise sanitaire sur le cancer du sein lors de la Conférence européenne dédiée à cette maladie.

Les déodorants favorisent-ils les risques de cancer du sein ?
Lire l'article

1 patiente sur 2 s’est sentie seule

Une étude s’est penchée sur plus d’un millier de femmes atteintes du cancer du sein à Utrecht, aux Pays-Bas. 48% d’entre elles affirment s’être senties seules lors de la pandémie ; 31% ont déclaré ne plus demander de l’aide à leur médecin généraliste ; et enfin près de 15% n’étaient plus susceptibles de contacter leur spécialiste du cancer du sein. Un quart de ces femmes ont reconnu de grandes craintes sur les effets du coronavirus sur le suivi de leur maladie.

Si les dépistages de l’Etat ont été à l’arrêt pendant le confinement et que les cancérologues s’inquiètent, d’autres professionnels se veulent rassurants. Paul Cottu, oncologue à l’Institut Curie, a expliqué à Huffington Post : « Rien ne permet d’étayer l’hypothèse selon laquelle le Covid aura un impact sur le cancer du sein. Quelques patientes ont peut-être décalé des rendez-vous, mais à quelques rares exceptions, elles (…) sont suivies. »