En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Tabac : le nombre d’hommes fumeurs est en baisse dans le monde

D’après l’Organisation mondiale de la santé, le nombre de fumeurs de sexe masculin est pour la première fois en baisse sur la période 2018-2020.

Arrêter de fumer

« La baisse du tabagisme chez les hommes marque un tournant dans la lutte contre le tabac », s’est félicité le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreysus. En effet, sur la période 2018-2020, il s’agit de la première fois où ce phénomène est observé.

D’après le rapport publié jeudi dernier, l’Organisation se félicite de cette avancée alors que les hommes représentent 8 fumeurs sur 10, sur les 1,3 milliard recensés dans le monde. A l’image de la baisse observée chez les femmes depuis plusieurs années, celle des hommes est notamment « due à l’attitude plus ferme des gouvernements face à l’industrie du tabac », explique l’OMS.

60 millions de fumeurs en moins en 20 ans

Selon les projections de l’entité, près de 2 millions de consommateurs hommes devraient décrocher sur la période 2018-2020 et 4 millions entre 2020 et 2025. Au total, sur les vingt dernières années, le nombre de fumeurs dans le monde aurait diminué d’environ 60 millions, avec une baisse de 100 millions chez les femmes et une hausse de 40 millions chez les hommes.

Cependant, des disparités existent entre les différentes régions du globe. L’Europe et le Pacifique occidental sont les meilleurs élèves, loin devant l’Asie du Sud-Est en bas du classement. Selon l’OMS, le tabagisme provoque 8 millions de décès chaque année, soit un facteur entraînant la mort chez un fumeur sur deux.