En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : le #MoisSansTabac revient ce vendredi 1er novembre

Le #MoisSansTabac sera lancé vendredi 1er novembre. Pour cette 4ème édition, le défi reste le même pour les fumeurs : arrêter le tabac durant tout le mois, avec un accompagnement dédié.

Arrêter de fumer

Le mois de novembre sera placé sous le signe de la lutte contre le tabac. En effet, c’est ce vendredi 1er novembre que commence la 4ème édition de l’opération #MoisSansTabac, lancée par le ministère de la Santé, Santé Publique France et l’Assurance maladie. Le défi pour les participants : arrêter de fumer pendant tout le mois, avec un accompagnement à disposition.

Ainsi, en s’inscrivant au #MoisSansTabac, les participant peuvent :

  • Etre mis en relation avec un tabacologue ou un professionnel de santé, avec lequel ils peuvent définir la stratégie la plus adaptée pour arrêter de fumer ;
  • Profiter d’un kit d’aide à l’arrêt ;
  • Bénéficier d’un accompagnement par mail tout au long du mois, d’une appli e-coaching dédiée et du soutien de la communauté Facebook.

A noter : certaines mutuelles santé proposent une prise en charge des soins liés au sevrage tabagique : substituts nicotiniques, médecines douces…

Grand succès en 2018

Cette année, le #MoisSansTabac connaîtra-t-il le même succès qu’en 2018 ? L’an dernier, l’opération avait en effet enregistré un total de 242 000 inscrits, soit 53% de plus qu’en 2017, comme le rapporte Le Figaro. Depuis 2016, année du lancement du #MoisSansTabac, 580 982 inscriptions ont été comptabilisées.

Pour encourager les fumeurs, il est également rappelé que les bénéfices liés à l’arrêt du tabac sont nombreux pour la santé. En effet, les bienfaits pour le corps sont immédiats : trois jours après l’arrêt, la respiration devient plus facile. Au bout de 2 semaines, le risque d’infarctus diminue et au bout de 3 mois, la fatigue se réduit et le souffle revient.