En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Le tabac est de plus en plus présent sur grand écran

De nos jours, de nombreuses associations surveillent ce que les films américains montrent à l’écran et qui pourrait influencer les spectateurs. C’est le cas de la représentation du tabac qui a presque doublé entre 2010 et 2016.

la cigarette dans les films

Dans LaLaLand, le tabac est présent dans une dizaine de plan et dans The Danish Girl, sur 2 heures de film, on peut recenser plus de 20 apparitions. Le site SceneSmocking référence la présence du tabac sur grand écran, en augmentation de 72% au cours des 6 dernières années d’après une étude réalisée sur leur base de données. Cet organisme à but non lucratif a déjà épinglé Moonlight, Snowden ou encore X-Men comme diffusant des messages « pro-tabac ».

En 2016, 41% des films qui faisaient partie du top 10 du box-office américain mettaient en scène l’usage du tabac. En 2010, 45% des films étaient concernés. Si la présence du tabac à l’écran est en augmentation, c’est donc la concentration au sein même de ces films qui s’est accrue. En moyenne, dans les films destinés à un public jeune, la présence du tabac a augmenté de 55%. Dans les films pour adultes, elle a augmenté de plus de 91%.

Les jeunes influencés par le cinéma

Les associations s’inquiètent de la banalisation du tabac et accusent des lobbys d’influencer le milieu du cinéma comme le révélait l’entreprise Philip Morris dans une lettre en 1989 : « nous pensons que la plupart des images fortes autour des cigarettes et de la tabagie sont créées par le cinéma et la télévision ». Le CDC (Center for Disease Control : l’organisme de santé américain) souligne qu’un « jeune qui est très fortement exposé à des images sur écran de cigarettes a environ 2 à 3 fois plus de risque de commencer à fumer.»