En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Cancer de la peau : une semaine de dépistage gratuit du 14 au 18 mai

Du 14 au 18 mai, aura lieu une semaine de dépistage du cancer de la peau. 300 dermatologues proposeront des consultations gratuites et mèneront des actions de prévention contre cette maladie en progression.

dépistage du cancer de la peau chez le dermatologue

Le Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues (SNDV) organise une semaine dédiée au dépistage du cancer de la peau. Du 14 au 18 mai, les personnes qui le souhaitent pourront bénéficier d’une consultation gratuite auprès de l’un des 300 spécialistes participant à l’opération. Pour obtenir un rendez-vous, il suffit de s’inscrire sur la plateforme dermatos.fr, ouverte depuis le jeudi 10 mai.

Cette action du SNDV poursuit plusieurs objectifs :

  • Sensibiliser le public à l’importance du dépistage précoce et à la prévention des UV artificiels et naturels ;
  • Inciter à consulter un dermatologue une fois par an ;
  • Offrir un accueil sur l’ensemble du territoire.

Pour cette 20ème édition, l’opération sera marquée par une innovation, avec un dispositif de télé-dépistage, notamment dans les zones comptant peu de praticiens.

De plus en plus de cancers de la peau

Une campagne de santé publique nécessaire, d’autant plus lorsqu’on sait que le nombre de cancers de la peau a triplé entre 1980 et 2012. Chaque année, près de 80 000 cas sont diagnostiqués selon la Direction générale de la Santé et 70% d’entre eux seraient liés « à des expositions excessives au soleil ».

Le syndicat rappelle la nécessité d’un suivi régulier pour les personnes à risque. Sont principalement concernés les individus présentant de nombreux grains de beauté, qui ont un phototype très clair, des antécédents familiaux, une addiction aux UV artificiels ou encore une certaine facilité à prendre des coups de soleil.