Cancer de la peau : les Français pas toujours conscients des risques du soleil

A l’occasion de la semaine de prévention et du dépistage du cancer de la peau, une étude montre que certains Français ignorent les risques de l’exposition au soleil. En revanche, la crise sanitaire aura eu un effet limité sur les dépistages.

canicule ciel femme soleil

Entre le 14 et le 18 juin, se tient la semaine de prévention et du dépistage du cancer de la peau. A cette occasion, une étude Ipsos a été menée en partenariat avec le Syndicat national des dermatologues et vénérologues (SNDV) et a été dévoilée par Le Parisien. Elle porte notamment sur l’impact de la pandémie sur la prévention et le dépistage. Le bilan est plutôt positif : seuls 15% des Français ont dû reporter ou renoncer à une consultation pendant la crise sanitaire.

Même constat chez les professionnels de santé. Ils ne sont que 2,5% à avoir eu l’impression de voir beaucoup moins de patients durant la pandémie et 15,4% légèrement moins. Vigilance tout de même : 42,6% des médecins disent avoir vu légèrement plus de cas sévères liés à un retard de diagnostic. Le Covid-19 n’aura pas eu un impact fort sur le dépistage du cancer de la peau, mais la prévention doit toutefois continuer.

Avoir conscience du risque solaire

Pour prévenir le risque de maladies et cancers de la peau, il faut alerter sur les dangers de l’exposition au soleil. Or, sur le sujet, les Français sont un peu contradictoires. « On constate que le risque solaire est désormais mieux connu des Français, mais ils n’ont pas pour autant vraiment adapté leurs pratiques », expliquait Luc Sulimovic, président du SNDV. 81% des personnes interrogées déclarent porter des vêtements pour se protéger et 64% penser à se mettre à l’ombre.

En revanche, 42% admettent ne jamais ou rarement mettre de crème solaire et 57% à se passer d’un chapeau. 80% reconnaissent qu’ils s’exposent au soleil entre 12h et 16h et 17% disent préparer leur peau pour l’été à l’aide de séances UV en cabine. Un chiffre choquant pour Luc Sulimovic, « car cela fait un moment que l’on se bat contre ce préjugé selon lequel est bon de préparer sa peau au soleil avec des UV ».

Coups de soleil : comment les éviter ou les soulager ?
Lire l'article