En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Cancers de l’enfant : une augmentation de 13% en 20 ans

Le nombre de nouveaux cancers décelés chez les moins de 15 ans a été marqué par une augmentation de 13% entre les années 1980 et les années 2000. Une hausse conséquente mais dont les raisons restent floues.

Cancer enfant

Une étude publiée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) établie à Lyon montre que le nombre de cancers concernant les enfants de moins de 15 ans a bondi de 13% entre les années 1980 et 2000. D’après la publication, la fréquence des cancers est passée de 124 cas à 140 cas par an sur 1 million d’enfants entre 2001 et 2010.

Pour autant, « une partie de cette augmentation peut être due à une meilleure ou plus ancienne détection de ces cancers », précise le CIRC, pour qui un meilleur dépistage permet une meilleure prise en compte des cancers de l’enfant et de certains facteurs de risque (infections, polluants environnementaux). Si le dépistage et la détection jouent ainsi un rôle important, le CIRC n’exclut cependant pas l’influence de « facteurs extérieurs, tels que des infections ou certains polluants présents dans l’environnement ».

Les différents cancers chez les enfants

De manière générale, l’étude révèle que la leucémie représente presque le tiers des cas de cancers. Les tumeurs du système nerveux central comptent pour 20% et les lymphomes, 12%.

Les enfants de moins de 5 ans sont quant à eux davantage concernés par les tumeurs embryonnaires (un tiers des cas), comme le neuroblastome, le rétinoblastome, le néphroblastome ou l’hépatoblastome.

Les adolescents entre 15 et 19 ans sont 185 sur un million chaque année à être touchés par un cancer. Les lymphomes (23%), carcinomes et mélanomes (21%) sont les plus courants.