En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La prise en charge du cancer du larynx

Paul Leboulanger - mis à jour le

Le cancer du larynx, surtout dû à l’alcool et au tabac, concerne en majorité les hommes de plus de 50 ans. Quels sont les symptômes ? Comment être remboursé par la mutuelle santé ?

Le cancer du larynx : définition

Qu’est-ce que le larynx ?

Le larynx est un organe situé dans le cou, il fait partie des voies respiratoires. Cet organe est composé de cartilage, de muqueuses et du tissu musculaire. Le rôle du larynx est d’empêcher le passage des aliments dans la trachée lors de la déglutition, ainsi que de produire la voix.

Quelles sont les trois parties du larynx ?

  • L’étage sus-glottique, au-dessus de la glotte. Il est composé de plusieurs tissus, dont les muscles, ainsi que l’épiglotte ;
  • L’étage glottique, cœur du larynx, composé de deux cordes vocales ;
  • L’étage sous-glottique, en-dessous de la glotte. Cet étage est situé entre les cordes vocales et l’entrée de la trachée.

Le cancer du larynx, c’est quoi ?

Il faut savoir qu’il n’existe pas « un » cancer du larynx, mais trois. Voici les différents cancers du larynx qui existent :

Type de cancer du larynx

Nombre de cas (%)

Cancer sous-glottique

< 1%

Cancer glottique

75%

Cancer sus-glottique

25%

Il s’agit donc d’une tumeur qui se répand dans une zone du larynx. Dans la plupart des cas, on peut observer le développement de métastases, souvent au niveau des ganglions lymphatiques. La majorité des cas de cancer du larynx concerne les hommes âgés de plus de 50 ans.

Les symptômes du cancer du larynx

Quels sont les premiers symptômes du cancer du larynx ?

Le cancer du larynx provoque toute une série de symptômes, surtout liés à des troubles de la gorge :

  • Enrouement constant de la voix (dysphonie) surtout au-delà d’un mois ;
  • Difficultés à respirer (dyspnée) ;
  • Toux régulière ;
  • Difficultés de déglutition (dysphagie et odynophagie) ;
  • Douleurs entre la gorge et l’oreille ;
  • Raclements de gorge fréquents ;
  • Présence d’un ganglion dans le cou.

Comment diagnostiquer un cancer du larynx ?

Le spécialiste du larynx est appelé l’oto-rhino-larynthologiste. Il va réaliser un examen approfondi de la bouche, la gorge, le larynx et la trachée avec un endoscope. L’examen est effectué sous anesthésie. Comment savoir si on est atteint du cancer du larynx ? En général, des proliférations de la muqueuse, surtout des cordes vocales, sont observables.  

A chaque zone problématique, on prélève des échantillons de tissus. Parfois on réalise ces examens avec un scanner ou une échographie. L’étape finale du diagnostic est la biopsie, qui permet de valider.

Les causes du cancer du larynx

La cause la plus répandue dans les cas de cancer du larynx est le tabac. On distingue cependant d’autres facteurs souvent liés à l’activité professionnelle du patient. Voici un tableau qui résume les causes du cancer du larynx.

Causes du cancer du larynx

Fréquence (%)

Tabac

90%

Apport toxique professionnel (amiante, sciure)

5%

Apport toxique environnemental (pollution)

3%

Autres causes

2%

Dans de très rares cas (moins de 1%), le cancer du larynx se développe sans aucune cause apparente. On associe souvent l’alcool comme facteur à risque, mais mis à part combiné au tabac, son impact n’a pas été démontré. Les autres facteurs sont le surmenage vocal, les infections type papillomavirus, les irritations cervicales ou laryngites chroniques.

Quel traitement du cancer du larynx ?

Un traitement en fonction du stade du cancer

La prise de décision concernant un éventuel traitement se fait après une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) entre spécialistes. Lors de cette table ronde, sont pris en compte différents critères relatifs à l’âge du patient, l’extension et le stade de la tumeur. On décide alors du type de traitement :

  • Chirurgie ;
  • Radiothérapie ;
  • Immunothérapie ;
  • Thérapies ciblées ;
  • Chimiothérapie.

En général, c’est le stade de la tumeur qui va orienter le choix des spécialistes. Voici un tableau qui récapitule les méthodes de traitement en fonction de l’avancement du cancer :

Stade du cancer

Classification

Type d’opération

Stade précoce

T1 et T2

Chirurgie ou radiothérapie

Stade modéré

T3

Radiothérapie ou chimiothérapie

Stade avancé

T4

Chimiothérapie combinée

Utiliser une voix de rechange

La laryngectomie est une ablation du larynx. Sans larynx, il est impossible de respirer correctement par la bouche ou le nez. Il faut donc un trachéostome, autrement dit un trou dans le cou. Il n’est plus possible non plus de parler normalement, c’est pourquoi certains patients choisissent d’apprendre à parler avec une « voix de rechange ». La technique de « voix oesophagienne » consiste à faire vibrer l’œsophage, mais demande des mois de rééducation.

Remboursement du cancer du larynx

La prise en charge de l’Assurance maladie

Le cancer du larynx est une affection de longue durée (ALD) et à ce titre nécessite un traitement prolongé et assez cher. Les soins sont donc pris à hauteur de 100% par l’Assurance maladie. Le patient atteint d’un cancer du larynx doit présenter son dossier à la Caisse primaire d’assurance maladie. On lui délivrera alors une nouvelle carte Vitale.

Choisir une mutuelle adaptée au cancer du larynx

Malgré la prise en charge de l’Assurance maladie, certains frais restent à la charge du patient :

  • Le forfait hospitalier ;
  • Les dépassements d’honoraires ;
  • Dans certains cas, une chambre particulière.

Il faut donc choisir une mutuelle santé qui va assurer au malade atteint du cancer du larynx les meilleurs remboursements en cas d’hospitalisation et dans le cas où les spécialistes oto-rhino-larynthologistes appliqueraient des dépassements.

Pronostics et chances de survie

Quand le cancer est limité à la corde vocale, les chances de survie sont très élevées, cependant les chiffres pour le cancer du larynx sont plus faibles, surtout après une laryngectomie totale. Les plus bas pourcentages de guérison concernent le cancer du sinus piriforme, une zone située à côté du larynx. Pour récapituler, voici un tableau avec les pronostics de survie dans les 5 ans en cas de cancer du larynx :

Type de cancer

Pronostic de survie (%)

Cancer limité à la corde vocale

90%

Cancer du larynx avec laryngectomie

60% à 70%

Cancer du sinus piriforme

30%

Cet article vous a-t-il été utile ?