En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Alzheimer : 4 médicaments ne sont plus remboursés à partir du 1er août

Comme l’a annoncé le gouvernement il y a plusieurs semaines, 4 médicaments anti-Alzheimer ne sont plus remboursés à partir du 1er août. Une mesure contestée par des patients et associations.

alzheimer mémoire

A compter du 1er août, 4 médicaments utilisés pour traiter la maladie d’Alzheimer ne sont plus remboursés. Sont concernés :

  • L’Aricept (donépézil) ;
  • L’Ebixa (mémantine) ;
  • L’Exelon (rivastigmine) ;
  • Le Reminyl (galantamine).

Leurs génériques ne seront de même plus pris en charge par l’Assurance maladie. Une décision annoncée fin mai et parue au Journal Officiel du 1er juin. Suite aux recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS), le ministère de la Santé juge en effet que « l’intérêt clinique de ces produits » est « insuffisant pour justifier leur prise en charge ».

Recours au Conseil d’Etat

La nouvelle a été mal accueillie par de nombreux patients et associations. France Alzheimer, la Fédération des Centres Mémoire, la Fédération Française de Neurologie et d’autres organismes de santé ont notamment déposé un recours devant le Conseil d’Etat vendredi dernier et dénoncé une décision « inappropriée, inadaptée et infondée ».

Les requérants expliquent qu’ « aucune étude publiée ne remet en cause l’efficacité de ces médicaments » et qu’ « aucun signal de pharmacovigilance défavorable ou de dangerosité n’a été émis par les autorités sanitaires des pays occidentaux ». Reste à savoir si leur requête sera entendue.