En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Alzheimer : une prise de sang permet la détection !

L’Alzheimer’s Association est en ébullition depuis la parution de nombreuses études sur le sujet. Une simple prise de sang pourrait bientôt permettre de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer chez les patients.

prise de sang

La science avance à pas de géants sur la maladie d’Alzheimer. C’est plein d’enthousiasme que le Los Angeles Times rapporte les dernières recherches de spécialistes américains qui pourraient changer le diagnostic de la maladie dans les deux ans à venir. En effet, selon ces études, un simple test sanguin établit distinctement le diagnostic d’Alzheimer. 

Ce test récemment mis au point pourrait donc permettre de rendre le diagnostic simple d’accès, moins cher et commercialisable prochainement. Ce sujet d’actualité a éveillé les débats lors de la conférence de l’Alzheimer’s Association, mardi 28 juillet. Pour rappel, 5 millions d’Américains souffrent de cette maladie.

Une précision qui atteint 98%

« C’est plutôt bon, nous n’avons jamais vu une telle précision », observe Maria Carrillo, directrice scientifique de l’association. Le test sanguin mis au point et dévoilé en cette fin juillet a en effet différencié des malades atteints d’Alzheimer d’autres patients, souffrant de diverses démences, ou même de patients sains, avec une précision qui oscille entre 89 et 98%. Un succès !

Actuellement, les tests en circulation sont peu fiables et nécessitent d’être complétés par un neurologue. Cela revient cher et prend du temps. Le nouveau test détecte l’accumulation anormale d’amyloïde et de protéine tau, phénomène typique de la maladie d’Alzheimer. Un chercheur suédois a effectué des tests qui s’avèrent plus efficaces qu’un IRM ou une ponction lombaire dans la détection de protéine tau.