En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Alzheimer : et si le microbiote était la solution miracle ?

Un patient atteint de la maladie d’Alzheimer a vu son état s’améliorer considérablement après une greffe de microbiote. Un cas clinique qui demande encore à être vérifié mais qui pourrait être porteur d’espoir.

senior vieille dame alzheimer

Le Journal of International Medical Research a récemment publié un rapport de cas concernant un patient de 82 ans souffrant de la maladie d’Alzheimer et hospitalisé pour une infection pulmonaire récurrente. Ses symptômes liés à la maladie était la confusion, la perte de mémoire, la dépression, typiques d’Alzheimer.

Il a été décidé de procéder à une transplantation fécale par voie rectale, sa femme étant donneuse et en bonne santé. Les symptômes du patient se sont nettement réduits au bout de deux mois. Ces résultats ont été confirmés par des tests neurocognitifs et neuropsychiatriques. Six mois plus tard, son état s’était encore amélioré.

Des études sont en cours

Le site Futura-Sciences rappelle qu’il faut rester vigilant par rapport à des cas cliniques, rapportant les propos du gastro-entérologue Harry Sokol : « Aucune conclusion ne peut et ne doit être tirée de ce type d’observations isolé. Il n’y a pour l’instant aucune donnée solide sur l’innocuité ou l’efficacité de la transplantation fécale dans la maladie d’Alzheimer. »

On en saura bientôt davantage sur ce sujet, car une étude randomisée (protocole expérimental où l’on compare un groupe avec traitement et un groupe avec placebo) est en cours. La chercheuse Sabine Hazan expliquait fin juin que l’étude devrait bientôt se terminer et que les résultats sont très attendus. Sylvie Claeysen précisait à Futura-Sciences que ce ne serait pas étonnant que l’hypothèse soit validée, vus les liens toujours plus étroits observés entre le microbiote et la santé mentale.