En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : le nombre de cas de démence va tripler en 30 ans

Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 150 millions de personnes seront touchées par la démence avant 2050.

consommation de médicaments par les seniors

« La démence est rare chez les individus, mais la règle dans un groupe », soutenait Nietzsche. Et pourtant, les cas de démence vont toucher de plus en plus de personnes, à en croire l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En effet, selon un récent rapport, les cas de démence devraient tripler d’ici à 2050.

Au total, l’institution estime à 152 millions le nombre de potentiels malades. Le principal mal qui cause la démence est Alzheimer dans 60 à 70% des cas. Entre 5 et 8% des seniors (plus de 60 ans) sont atteints de démence à un moment de leur vie. Le vieillissement de la population va de facto accroître le nombre de cas de démence.

Un esprit sain dans un corps sain

« Nous savons qu’il existe des facteurs de risque de démence que nous pouvons modifier », affirme Neerja Chowdhary, du département de santé mentale de l’OMS. En effet, il est établi qu’une vie saine éloigne le danger. Faire du sport, ne pas fumer, manger sain, boire avec modération sont des moyens de se prémunir contre la démence.

L’OMS a également chiffré le coût social de la démence. Il serait à l’échelle mondiale de 818 milliards de dollars, soit 1,1% du PIB. En 2030, il devrait être de 2 000 milliards. Les pays peu développés sont les plus touchés par ce mal qui constitue un problème de santé publique.