En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Comment soulager une allergie aux pollens ?


Les pollens font le malheur de nombreux allergiques en ce moment : 20% de la population française serait concernée ! S’ils sont la plupart du temps inoffensifs, ils n’en restent pas moins désagréables. Quelques conseils pour soulager une allergie aux pollens et profiter plus sereinement des beaux jours.

Des réflexes à adopter

Éternuements, nez qui coule, démangeaisons… Si vous êtes tout particulièrement touché par ces symptômes en ce moment, il y a fort à parier que vous êtes victime d’une allergie aux pollens ! A partir du moment où ces désagréments n’ont pas un impact trop fort sur votre quotidien, il suffit parfois de limiter au maximum le contact avec ces allergènes pour moins en ressentir les effets.

Comment ?

Chez vous

  • Aérer son logement, idéalement le matin avant le lever du soleil et à la tombée du soir ;
  • Ne pas faire sécher son linge en extérieur (balcon, jardin…), car des pollens pourraient venir s’y fixer ;
  • Se rincer les cheveux avant d’aller se coucher ;
  • Eviter de tondre la pelouse.

Dehors

  • Lors de périodes chaudes, limiter au maximum les efforts physiques ;
  • Dans la mesure du possible, ne pas s’exposer à la pollution atmosphérique : elle irrite d’autant plus les voies respiratoires ;
  • Si vous conduisez, ne pas ouvrir les fenêtres pour que les pollens ne pénètrent pas dans l’habitacle ;
  • Porter des lunettes de soleil pour se protéger les yeux ;
  • Eviter les sorties lorsqu’il y a beaucoup de vent.

allergie aux pollens

Des traitements si les symptômes persistent

Si les symptômes sont trop forts ou représentent une vraie gêne au quotidien, sachez qu’il existe des traitements pour lutter contre les allergies aux pollens. Pour savoir si un traitement est adapté dans votre situation et si oui, lequel, le mieux est de consulter votre médecin traitant, qui pourra vous rediriger vers un allergologue.

Parmi les traitements les plus courants, on trouve des antihistaminiques ou des traitement locaux, à base de collyre ou gouttes nasales. Ces traitements soulagent les symptômes, mais ne les guérissent pas.

Quid de la désensibilisation ?

Lorsque les traitements ne suffisent pas, il existe une dernière solution : la désensibilisation. Le principe est de donner aux patients des petites doses de l’allergène concerné, généralement sous forme de comprimés ou de gouttes. L’objectif est d’habituer l’organisme à vivre avec cet allergène pour qu’il y soit plus tolérant.

Attention toutefois : une désensibilisation se décide sur conseil de votre médecin ou allergologue. Il s’agit d’un procédé long, qui prend bien souvent plusieurs années avant de montrer ses effets.

Astuce Malynx !

Pour suivre le niveau de pollens dans votre région et adapter vos sorties en conséquence, vous pouvez consulter l’application du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) ou du site de l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air de votre région !

Cet article vous a-t-il été utile ?