Allergies : alerte aux pollens dans la moitié des départements

Les conditions météo sont propices à la propagation des pollens. La moitié des départements ont été placés en alerte rouge et le risque d’allergie est très élevé.

pic pollen

Le printemps marque le retour des beaux jours, mais aussi des allergies. « Les conditions anticycloniques qui régneront sur la France ces prochains jours favoriseront la pollinisation des arbres et des herbacées », signale le RNSA (Réseau national de surveillance aérobiologique). L’organisme a publié sa carte de vigilance des pollens pour les jours à venir. En France métropolitaine, 49 départements sont en zone rouge.

Dans près d’1 département sur 2, le risque d’allergie est considéré comme très élevé. Sont principalement concernés le nord du pays, l’est et les Alpes. Concernant la nature des pollens, la France est coupée en deux, « avec les pollens de bouleaux qui envahissent le nord et les pollens de platanes qui gagneront du terrain au sud ».

Comment limiter les allergies ?

Pour limiter les réactions aux pollens, il est possible d’adopter des gestes simples :

  • Limiter les longues promenades dans la nature ;
  • Aérer son logement en fin de journée ;
  • Rouler en voiture fenêtres fermées ;
  • Se rincer les cheveux tous les soirs ;
  • Porter des lunettes.

Cette recrudescence des pollens est liée à l’arrivée des beaux jours. Le soleil, accompagné de vent, facilite la dissémination des pollens dans l’air. Ces derniers atteignent les voies respiratoires et affectent la santé des personnes allergiques (éternuements, écoulements nasaux, picotements des yeux…). Environ 1 personne sur 5 est touchée par ce phénomène.