En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les Français ont pris en moyenne 2,5 kg depuis le début du confinement

Confinement et grignotages font rarement bon ménage. Depuis la mi-mars, les Français ont pris 2,5 kg en moyenne selon une étude.

poids

Si votre balance affiche quelques kilos supplémentaires depuis le mois de mars, pas de panique : vous n’êtes pas seul. Selon une enquête réalisée par l’Ifop pour Darwin Nutrition publiée le 6 mai, depuis la mi-mars, 57% des Français disent avoir pris du poids. Et en moyenne, cette prise de poids se chiffre à 2,5 kg.

Rien de surprenant à ce que les Français aient un peu grossi, le contexte du confinement l’explique à lui seul. Il s’agit d’un « un mécanisme d’adaptation normal », comme l’expliquait à BFMTV Laurence Plumey, médecin nutritionniste. Chez eux, les gens ont tendance à manger plus. Le confinement a aussi contraint beaucoup de personnes à une activité physique réduite. « À tout ceci s’ajoutent la frustration, parfois l’angoisse liée à la situation actuelle. Et le meilleur antidote, c’est souvent le sucre », note Laurence Plumey.

Astuce Malynx !

L’apéro aura certainement été la grande tendance de ce confinement ! 42% des sondés ont déclaré en avoir fait plus qu’avant la mise en place du confinement.

Des disparités face à l’alimentation

L’étude relève des disparités par rapport à l’alimentation et la prise de poids. Les hommes sont légèrement plus affectés : ils ont pris en moyenne +2,7 kg, contre 2,3 kg pour les femmes. Certaines populations sont par ailleurs plus touchées que d’autres par ce phénomène de santé, à savoir « les personnes au chômage, peu diplômées ou issues des catégories pauvres ».

La prise de poids a un impact sur le moral des Français. Ils sont 54% à se dire insatisfaits de leur corpulence, un chiffre qui grimpe à 61% chez les femmes. Mais une majorité a déjà pris de bonnes résolutions pour l’après-confinement : 56% envisagent de manger plus équilibré, mais sans se lancer dans un régime pour autant. 18% pensent opter pour cette dernière solution.

5 aliments anti-déprime et bons pour la santé
Lire l'article