En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Quand la maladie du soda inquiète les professionnels de santé

Alors qu’un congrès européen a lieu jusqu’à dimanche à Paris, les professionnels de santé lancent l’alerte sur la méconnue maladie du soda. Cette pathologie toucherait aujourd’hui entre un et deux millions de Français à cause d’une alimentation trop grasse.

Maladie du soda

NASH ou Non Alcoholic Steato Hepatitis (en français « stéatose hépatique non alcoolique »), c’est le nom médical de la maladie du soda. Cette pathologie désigne une inflammation du foie due à une alimentation trop riche développant un excès de sucre et de graisse sur cet organe. Le manque d’activité physique serait également un facteur déterminant.

Ainsi, aujourd’hui, entre un et deux millions de Français seraient touchés. Pour autant, la maladie du soda est le stade avancé du phénomène du « foie gras humain » qui touche près d’un tiers des Français. La conséquence directe est le développement d’une cirrhose ou d’un cancer du foie.

Des essais thérapeutiques sont en cours

Les symptômes ne sont d’ailleurs pas visibles et la maladie se développe sans douleurs. C’est seulement dans le cas d’un stade avancé que la fatigue, la perte d’appétit ou un visage jauni apparaissent chez les personnes touchées. La seule solution est alors la greffe. Il est donc nécessaire d’être attentif à son alimentation et d’avoir une activité physique régulière.

Selon le docteur Lannes, dans les colonnes du Parisien, cette maladie « se transmet par notre verre ou notre assiette ». L’heure est donc à la sensibilisation du public d’autant plus que dans ce cas-là le foie s’abîme en silence. Parallèlement, des essais thérapeutiques sont également en cours afin de trouver un traitement efficace pour réaliser les soins médicaux adéquats.