Nitrites : une interdiction totale dès 2025 ?

Jugé par certains scientifiques comme un danger alimentaire, le nitrite pourrait bien être banni de toutes les charcuteries d’ici à 2025.

charcuterie

Alerte générale pour les consommateurs de lardons, les aficionados du chorizo, ou encore les friands des rillettes ! Il devrait y avoir du changement dans vos assiettes et planchas d’ici à 2025. En effet, trois parlementaires ont remis mercredi 13 janvier un rapport recommandant l’interdiction des nitrites dans les jambons crus dès 2023 ; et dans les rillettes, lardons et jambons cuits en 2025.

Pourquoi une telle décision ? Pour rappel, les nitrites sont des additifs qui donnent la couleur rosée aux charcuteries. Ils permettent d’allonger la durée de conservation du jambon et éviter son oxygénation. Les députés se sont appuyés sur les auditions des scientifiques pour en venir à cette conclusion. Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, affirme ainsi que « le fait de traiter les charcuteries aux nitrites semble être fortement corrélé » à l’augmentation du caractère cancérigène des viandes. Le rapport parlementaire indique que 76% de la charcuterie actuellement sur le marché contiendrait des nitrites ou des nitrates.

Transition d’une filière

De leur côté, les industriels ont annoncé qu’ils attendaient un avis de l’Anses demandé par le gouvernement, avant de prendre le sujet à bras-le-corps. La plupart d’entre eux estiment qu’une absence de conservateur dans les charcuteries pourraient causer des maladies telles que le botulisme, affection neurologique rare mais grave.

Selon les trois députés auteurs du rapport – Michèle Crouzet, Richard Ramos et Barbara Bessot-Ballot, « cette interdiction, qui exige une véritable transition de la filière, doit être accompagnée par les pouvoirs publics, notamment sur le plan financier ». Ils demandent ainsi la mise en place d’un fonds public pour financer l’adaptation des outils de production.

Le monde industriel axe déjà sa production sur ce nouveau credo, à l’instar des jambons cuits Fleury Michon, Herta ou encore Madrange.