Sorbet ou crème glacée : le match des calories


Les glaces font partie des rituels sacrés de l’été : du traditionnel cône vanille aux glaces à l’italienne qui font fureur sur les plages, ce plaisir iconique semble impossible à détrôner. Mais savez-vous quel délice givré pèse le plus lourd sur la balance ? Découvrez notre match santé sorbet versus crème glacée et laissez-vous surprendre.

deux mains tiennent des cônes de creme glacee ou sorbet

Crème glacée ou sorbet, quelles différences ?

Le terme « glace » est certes utilisé pour désigner indifféremment les sorbets et les crèmes glacées, mais en réalité, ces spécialités congelées sont assez différentes. Les sorbets sont composés d’eau, de sucre et de pulpe de fruit, tandis que les crèmes glacées sont à base de produits laitiers (lait ou crème), de fruits, de sucre, et plus rarement d’œufs. Certains additifs sont parfois ajoutés pour parfumer davantage les crèmes et sorbets (généralement de l’alcool ou des arômes).

Entre les deux, votre cœur balance ? On vous aide à choisir, sans jamais oublier le plaisir.

Les sorbets aux fruits, un atout minceur ? Pas forcément !

Idée reçue n°1 : les sorbets feraient moins grossir que les crèmes glacées. Alors, info ou intox ? Un peu les deux !

En effet, avec sa composition à base d’eau, le sorbet compte en moyenne seulement 70 calories pour deux boules*. Face à une moyenne de 207 calories pour la même quantité de crème glacée, le sorbet semble donc remporter la palme de la glace la moins calorique. Mais c’est sans compter sa teneur en sucre !

Valeur de référence : deux boules = 90 grammes de glace

Le sucre, ennemi public n°1 de votre ligne

Diététiciens et nutritionnistes sont unanimes : les méfaits du sucre sur l’équilibre alimentaire ne doivent pas être minimisés. Eh oui, les calories ne sont pas les seules à compter !

Pour être plus précis, le sucre blanc est composé à 100 % de glucides et n’a aucun intérêt nutritionnel spécifique. Il apporte des « calories vides » qui vont directement dans le sang et font monter en flèche le taux de glycémie. Résultat : ils entraînent la production de triglycérides qui finissent immanquablement par se stocker dans les tissus adipeux. En résumé, le sucre se transforme en graisse.

Or, si le sorbet est une glace à base d’eau, donc à priori plus légère que sa concurrente crémeuse, il est généralement très riche en sucres raffinés, ce qui est loin d’être plus idéal pour la ligne.

Ajoutons à cela que certains sorbets sont tout particulièrement riches en sucre. C’est le cas de la glace au citron, dont l’acidité est telle qu’elle nécessite un ajout important de sucre pour parvenir à un équilibre et plaire au grand public. Ainsi, avec 32g de glucides pour 100g de produit, le sorbet citron explose les scores et se place juste devant le sorbet framboise (28g glucides/100g) et le sorbet fraise (25g glucides/100g).

Peu d’alternatives au sucre raffiné

Certains restaurateurs diversifient leur offre en intégrant des sucres naturels dans leur recette. Ceux-ci apportent des nutriments et des minéraux intéressants pour la santé, en plus de posséder un pouvoir sucrant. On peut notamment citer le sucre de coco : son indice glycémique très bas (35) et ses oligo-éléments en font un aliment diététiquement intéressant. Il reste néanmoins plus cher à l’achat que le sucre blanc, ce qui explique que ces offres sont encore isolées.

Conclusion : avec une teneur en glucides élevée, le sorbet doit être consommé avec modération !

Les crèmes glacées, favorites des vacanciers… et des calories

Sur le podium des glaces les plus caloriques, on trouve sans conteste la crème glacée, avec en moyenne 207 kcal pour 100 grammes. En plus du sucre, elle contient des matières grasses issues de la crème ou du lait, dont des lipides, alors que le sorbet n’en contient pas du tout.

Voici le top 6 des crèmes glacées les plus caloriques :

 La glace au beurre de cacahuète : 288 calories les deux boules

 La glace au caramel beurre-salé : 253 calories les deux boules

La glace au spéculoos : 250 calories les deux boules

 La glace au chocolat : 200 calories les deux boules

 La glace à la vanille : 200 calories les deux boules

 La glace à la pistache : 180 calories les deux boules

Faire ses sorbets et crèmes glacées maison

preparation de sorbet ou creme glacee maison

L’autre solution, plus économique, est de préparer vos glaces à la maison. Vous manquez d’idées ? Pas d’inquiétudes, les recettes pullulent sur internet. On trouve même des sorbets sans sucre !

L’avantage principal de préparer vous-même vos crèmes glacées et sorbets, c’est que vous êtes certain des ingrédients qui sont dedans, un atout bien utile en cas d’allergie alimentaire, d’intolérance ou de régime spécifique (diabète).

Même sans sorbetière, il est possible de se concocter une pause glacée : versez de l’eau dans un moule en silicone ou dans pot de yaourt vide et propre, ajoutez le sirop (avec ou sans sucre) de votre choix, insérez-y un bâtonnet en bois ou une petite cuillère, et placez le tout au congélateur.

Le compromis qui fait l’unanimité : le yaourt glacé

Né il y a une quarantaine d’années sous le soleil californien, le « frozen yogurt » s’est fortement popularisé ces dernières années. Si sa texture onctueuse et son goût subtil sont sans nul doute à l’origine de son succès mondial, le yaourt glacé présente un autre argument de poids : sa faible teneur en matières grasses. En effet, avec un total de 150 calories pour 100g, le yaourt glacé affiche un score calorique très raisonnable.

Cet excellent résultat s’explique par le fait que, contrairement à bon nombre de ses concurrents, la recette du yaourt glacé est à base de… yaourt, et non pas de crème. Il n’est pas très sucré non plus. Et avec son calcium, son phosphore, ses vitamines et toutes ses bonnes bactéries lactiques qui stimulent la fonction immunitaire, la glace au yaourt est aussi bénéfique pour la santé !

Alors, combien de calories pour une glace au yaourt ? Comptez en moyenne 135 calories pour deux boules de ce délice lacté. Et pour les plus rigoureux, il existe même des versions 0% de matière grasse.

Toppings : faites le bon choix !

glace au yaourt dans un pot et caramel

Le seul danger avec la glace au yaourt, ce sont les toppings, ces savoureuses friandises à parsemer au-dessus. Si vous faites attention à votre ligne, préférez les fruits frais type fraises ou ananas. Les plus gourmands se laisseront tenter par  un nappage caramel ou chocolat, quelques morceaux de pâte à cookies, de brownies ou encore des noix de pécan.

Frozen yogurt, sorbet ou crème glacée… Quel que soit votre choix, n’oubliez pas que les cornets aussi pèsent sur le score calorique final ! Mais en réalité, qui pourrait vous reprocher un tel plaisir en été ? Certainement pas nous !

 

Cet article vous a-t-il été utile ?