En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Tabac, alcool, antibiotiques : les Français en consomment trop

Une étude de l’OCDE a félicité les Français pour leur système de santé, mais a pointé des mauvaises habitudes de consommation.

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié son panorama de la santé 2019. On y apprend que la France a un excellent système de santé, notamment en raison de « la grande qualité » des soins hospitaliers. Le pays a l’une des dépenses de santé les plus fortes des 36 pays de l’OCDE, elles représentent « un peu plus de 11% du PIB ».

Cela conduit à une situation sanitaire très enviable et une espérance de vie de 82,6 ans, « supérieure de deux ans à la moyenne ». Le reste à charge des Français en matière de soins représente 2% de leur budget, soit l’équivalent du Luxembourg. Pourtant, « il existe des préoccupations quant à un accès limité aux médecins dans les zones sous-dotées ».

25% des adultes fument tous les jours

Mais le rapport de l’OCDE n’est pas entièrement flatteur, puisqu’on apprend que le mode de vie des Français n’est pas forcément très sain. Un adulte sur quatre fume quotidiennement : c’est le quatrième pays de l’OCDE à afficher un ratio de tabagisme aussi élevé. De plus « les prescriptions d’antibiotiques dans le secteur des soins primaires sont environ 25% plus élevées que la moyenne », ce qui cause une inefficacité de ces traitements.

L’autre point noir de l’étude est la consommation d’alcool. La France est en effet le troisième pays du classement à boire autant. « Plus de 75 000 personnes sont décédées en France en 2015 de causes de mortalité évitables grâce à la prévention, comme le cancer du poumon ou les causes imputables à l’alcool », précise le rapport.