En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Le « budget alcool » moyen est de 707€ par an

Chaque mois, les Français dépensent en moyenne 60€ pour la bière, le vin ou encore le champagne. Et encore, ce chiffre ne comptabilise que les alcools consommés chez soi !

alcool vin

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vient de révéler une étude sur les dépenses des Français en alcool, depuis les années 1960. Les calculs les plus récents, sur l’année 2018, indique que chaque foyer alloue environ 707€ chaque année à l’achat de boissons alcoolisées, ce qui revient à un peu moins que 60€ mensuels. La même année, ils n’ont dépensé que 476€ pour les boissons sans alcool.

Cette étude ne prend pas en compte l’alcool consommé à l’extérieur, dans les bars ou les restaurants. Chez eux, les Français privilégient les vins de qualité, à hauteur de 20,7% de leur budget alcool. En 1960, ils préféraient les vins de table basiques (49,1%), alors qu’aujourd’hui, ces vins ne représentent que 9,1% de leurs dépenses.

Les Franciliens dépensent plus que les autres

En revanche, les alcools forts et les boissons pour apéritif (champagne, cidre, mousseux) ont vu leur part fortement augmenter en quelques années. Un regain d’intérêt pour la bière est aussi constaté. « L’impulsion des bières artisanales et des bières aromatisées aux fruits ont contribué à diversifier l’offre et à modifier l’image de ce produit aux yeux des consommateurs », explique l’Insee.

L’étude montre une forte disparité selon les régions. En Île-de-France, la concentration bourgeoise a pour conséquence une dépense très élevée en vins, cidres et champagnes (10,1 points de plus que la moyenne). Les habitants de Méditerranée, Centre-Est et Est dépensent 4,4 points de plus que la moyenne.