Alcool : boire plus d’un verre par jour vous fait perdre 1 an d’espérance de vie

Selon une étude de l’OCDE, la consommation excessive d’alcool ferait perdre en moyenne un an d’espérance de vie. Un chiffre plus élevé encore dans certaines zones géographiques, comme l’Europe centrale.

consommation alcool

Les méfaits de l’alcool sur la santé étaient déjà connus, mais ils sont encore une fois confirmés. Une étude publiée mercredi 19 mai par l’OCDE dévoile qu’en buvant plus d’un verre d’alcool par jour, on perd en moyenne près d’un an d’espérance de vie. En cause sans surprise : les maladies et les accidents générés par une consommation excessive.

« L’espérance de vie sera inférieure de près d’un an (0,9) au cours des 30 prochaines années en raison des maladies et des blessures causées par la consommation nocive d’alcool », explique l’OCDE qui a étudié les données de 52 pays. Pour lutter contre ce phénomène, l’organisme invite à limiter la promotion de l’alcool auprès des jeunes et à revoir les prix à la hausse, avec un effet dissuasif à l’achat.

Vigilance en Europe centrale

En tête de liste, les 8 pays les plus affectés se trouvent en Europe centrale et orientale. La Lituanie, la Russie et la Pologne sont aux premiers rangs, avec des espérances de vie réduites de 1,4 à 1,8 an à cause de l’alcool. A contrario, ce sont la Turquie et Israël qui ferment le classement. Quant à la France, elle se situe juste au-dessus de la moyenne.

Selon une enquête réalisée entre mai et juin 2020 dans 11 pays, la consommation d’alcool a augmenté l’année passée. Si 42% des sondés disaient être restés stables, 36% affirment avoir bu plus d’alcool et seulement 22% moins d’alcool. « Les femmes, les parents de jeunes enfants, les personnes à revenu élevé et celles présentant des symptômes de dépression et d’anxiété sont ceux qui ont fait état des plus fortes hausses de consommation d’alcool », rapportait l’étude.