En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Et si la téléconsultation se démocratisait chez les assureurs santé ?

Depuis deux ans, la téléconsultation se développe sur le marché de l’assurance santé en France. Une offre permettant aux mutuelles de proposer une plus grande gamme de services dans leurs contrats.

télémédecine

Avoir accès à des consultations médicales à distance par l’intermédiaire de sa mutuelle pourrait devenir commun dans les années à venir. L’assureur Axa a été le premier à franchir le pas en 2015 via des médecins généralistes salariés au sein de l’entreprise.

En 2018, cette offre sera proposée aux assurés des complémentaires Santéclair, MAAF-MMA, Ipeca Prévoyance et Mutuelle générale de la police. Un service est assuré par la start-up Mesdocteurs, une plateforme spécialisée dans ce domaine.

Une gamme de services élargie

L’objectif pour les complémentaires santé est donc de proposer une gamme de services de plus en plus grande à leurs clients. Le pionnier Axa a annoncé 10.000 téléconsultations par an depuis 2015. L’essor est prévu en 2018, puisque près de 8 millions de bénéficiaires pourront s’en servir d’ici la fin de l’année.