En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Plus de 7 millions de Français ont déjà activé l’application TousAntiCovid

De nombreux français ont activé l’application de santé TousAntiCovid ces derniers jours. Celle-ci a été enrichie de nouvelles fonctionnalités, notamment pour mieux informer les Français.

La nouvelle appli de l'Assurance Santé

L’application TousAntiCovid connaît un très bon démarrage. Comme l’ont annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques Cédric O, 7,3 millions de Français l’avaient déjà activée le mardi 3 novembre. Cela représente un peu plus de 10% de la population.

En l’espace de 10 jours, près de 4,5 millions de nouvelles activations ont été enregistrées. « L’augmentation du nombre d’activation de TousAntiCovid est une bonne nouvelle car elle montre que nos concitoyens souhaitent s’armer contre la propagation du virus et devenir acteur de cette bataille. Ils y trouvent aussi une source d’information sur l’épidémie qui leur permet de comprendre son évolution et ses enjeux », ont commenté Olivier Véran et Cédric O.

De nouvelles fonctionnalités

TousAntiCovid contient de nouvelles fonctionnalités, à commencer par une attestation de déplacement directement intégrée à l’application. « L’attestation de déplacement est désormais totalement intégrée dans l’application TousAntiCovid et le QR code stocké dans l’application, pour une facilité d’utilisation optimale – y compris hors connexion », explique le communiqué du ministère de la Santé. Les données de contact peuvent par ailleurs être enregistrées si l’utilisateur le souhaite pour éviter une re-saisie à chaque fois.

Enfin, l’application TousAntiCovid permet désormais d’être mieux informé. L’accès aux données sanitaires a été enrichi et « les chiffres clés comportent désormais un indicateur de tendances qui permet de mesurer l’évolution dans la durée ». Des fonctions de partage ont également été intégrées. D’ici 15 jours, les utilisateurs pourront avoir accès aux données épidémiologiques au niveau départemental.