En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

5G : quels seront ses éventuels effets sur la santé ?

L’Anses a publié lundi un rapport préliminaire sur les questions de santé soulevées par le déploiement de la 5G en France. Les premières conclusions restent floues par manque de données.

5g 4g

La 5G va débarquer en France d’ici quelques mois. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a donc été saisie afin de travailler sur « l’exposition de la population aux champs électromagnétiques liée au déploiement de la technologie de communication « 5G » et les effets sanitaires associés ».

Avant toute chose, l’Anses déplore un manque de données scientifiques sur les effets de l’exposition à la 5G. Dans un premier temps, cette innovation technologique fonctionnera sur des fréquences à 3,5 gigahertz, déjà connues et déployées avec la 3G et la 4G. Cependant, un flou règne sur ce niveau de fréquence mais aussi sur les autres utilisées pour la 5G, notamment à 26 gigahertz.

Santé : certains smartphones émettent toujours trop d’ondes
Lire l'article

Des travaux menés dans les prochains mois

Par ailleurs, l’Anses précise que les radiofréquences utilisées, dans un second temps, pour la 5G sont très élevées (pour accélérer le débit de connexion) ce qui paradoxalement limite la pénétration de ces ondes dans le corps. La peau jouerait donc ici un rôle de bouclier et serait stimulée au niveau cellulaire, sans savoir pour autant les effets sur le long terme.

Pour le moment, l’Anses souhaite donc rester rassurante sur les éventuels effets et maladies causées par la 5G, malgré le manque de données. D’autres travaux vont être menés dans les prochains mois, notamment sur les fréquences plus élevées et les conséquences sur le long terme d’une exposition quotidienne.