Le CBD est-il légal ? Est-ce une drogue ?


Le CBD fait l’objet d’un véritable coup de projecteur ces derniers temps. Il a la réputation de soulager les douleurs chroniques et de diminuer le stress, à tel point que certains y voient le remède santé à tous leurs maux.
Mais le CBD est-il légal en France ? Quel est le rapport avec le cannabis ? LeLynx.fr démêle le vrai du faux.

Idée reçue n°1 : le CBD est un produit stupéfiant

  • FAUX

Le CBD, de son véritable nom « cannabidiol », est l’une des molécules contenues dans le cannabis, plus précisément dans la fleur. Il ne faut donc pas confondre le CBD avec la plante de cannabis, aussi appelée « chanvre », dont il est extrait, ni avec le THC, qui, lui, est une drogue.

Les fleurs de chanvre cultivées légalement pour produire du cannabidiol doivent obligatoirement comporter une teneur en THC inférieure à 0,2 %.

Par conséquent, le CBD n’a aucun effet psychotrope. Vous ne risquez pas d’être testé positif à un test salivaire de dépistage du cannabis après avoir fumé du CBD !

👉 Le chanvre est une plante composée de diverses molécules cannabinoïdes, dont le CBD et le tétrahydrocannabinol (THC). À ce jour, seules les fibres et les graines peuvent être exploitées en France.


👉 Le THC est une molécule extraite du chanvre. Elle possède un effet psychoactif, provoque des états seconds et crée de la dépendance. Elle est classée parmi les substances stupéfiantes et est interdite dans de nombreux pays, dont la France.


👉 Le CBD est aussi une molécule extraite du chanvre, mais elle n’agit pas sur les mêmes récepteurs du cerveau que le THC. Elle n’apporte aucune modification à la perception ou à l’état psychique du consommateur.

Idée reçue n°2 : le CBD soulage et détend

  • VRAI

De nombreuses personnes consomment du cannabidiol actif pour soulager leurs douleurs chroniques, leurs inflammations légères et leur stress. On prête ainsi au CBD des propriétés anxiolytiques, antalgiques, anti-inflammatoires et neuroprotectrices.

Ce produit est aussi réputé pour lutter contre les troubles du sommeil tels que les insomnies. Il soulagerait également les maux des personnes souffrant de troubles musculosquelettiques (TMS).

une femme se masse la main

Cela étant dit, il est crucial de rappeler que le CBD n’est pas un médicament, et encore moins un produit miracle. Si de nombreux patients se disent soulagés par ses vertus apaisantes et relaxantes, le cannabidiol fait encore l’objet de nombreuses études, et ses capacités thérapeutiques ne font pas l’unanimité au sein du corps médical.

En cas de problème de santé, la consultation d’un médecin généraliste ou d’un médecin spécialiste reste donc indispensable. La consommation de CBD doit demeurer un bonus « bien-être ».

Idée reçue n°3 : la vente de CBD est illégale en France

  • FAUX

La vente de CBD est tout à fait tolérée par les autorités françaises. Elle fait l’objet d’un flou juridique assez permissif en la matière… Flou qui est d’ailleurs sur le point de s’éclaircir !

En effet, en juillet 2021, la France a présenté à la Commission européenne un projet d’arrêté autorisant la production et la commercialisation du cannabidiol. Il devrait être publié officiellement en janvier 2022, date à compter de laquelle les agriculteurs et les industriels français seront officiellement autorisés à produire du CBD sur le territoire national !

Bon à savoir :  la vente de fleurs destinées à être fumées sera, elle, interdite par le futur arrêté.

Idée reçue n°4 : pour consommer du CBD, il faut obligatoirement le fumer

  • FAUX

un flacon d'huile de CBD

Le CBD peut se consommer de diverses manières : sous forme d’huiles, mais aussi de cartouches pour cigarette électronique, de friandises, de pommades, d’infusions ou encore de boissons gazeuses… Il y en a pour tous les goûts !

Le dosage est particulièrement important : plus le cannabidiol est concentré, plus ses effets se feront sentir. Il convient donc d’adapter le dosage à chaque personne.

La qualité du produit est également primordiale. Les méthodes d’extraction, l’apparence, le goût comptent bien évidemment. Autre donnée essentielle à connaître avant d’acheter : le spectre.

Qu’est-ce que le spectre ?
👉 Les produits CBD à spectre complet (full spectrum) contiennent des extraits de la composition de la plante telle qu’elle, avec son goût, ses propriétés propres, et toutes ses molécules (dont moins de 0,2% de THC, donc sans effet psychoactif). Ils sont considérés comme étant les plus « purs » du marché.
👉 Les produits CBD à spectre large sont similaires à ceux à spectre complet, à ceci près qu’ils ne contiennent pas de THC.

Idée reçue n°5 : le CBD coûte (très) cher

  • VRAI

Eh oui, c’est l’un des inconvénients majeurs : aussi appelé « or vert », le cannabidiol coûte une petite fortune à l’achat. En effet, un flacon de 10 ml contenant 1000 mg (10 %) de cannabidiol actif coûte en moyenne 60 euros !

Pourtant, son prix ne cesse de dégringoler au fur et à mesure des années. Aujourd’hui, le cours moyen du CBD cultivé en intérieur (en dehors des champs) s’élève à « seulement » 1 700 euros le kilo, contre 10 000 euros il y a 3 ans… Quant à la culture dans les champs, le prix au kilo peut descendre à quelques centaines d’euros !

La future réglementation française sur le CBD ouvrira ce marché à la concurrence. Nul doute, donc, que de nouvelles évolutions de prix sont à venir.

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?