En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

8 Français sur 10 favorables au cannabis thérapeutique

Le cannabis pourrait-il bientôt être employé à des fins thérapeutiques ? Les Français s’y montrent de plus en plus favorables, à condition que cet usage médical soit bien encadré.

cannabis-therapeutique

Faut-il développer l’usage médical du cannabis ? Les Français ont une opinion de plus en plus tranchée sur la question. D’après un sondage Ifop réalisé pour Terra Nova et Echo citoyen, ils sont en effet 82% à se déclarer favorables à un « usage médical encadré » du cannabis, sur ordonnance. 73% d’entre eux estiment également que l’Etat devrait « financer la recherche sur les usages thérapeutiques » de cette drogue.

Une possibilité que le gouvernement semble aussi envisager. La ministre de la Santé déclarait en effet en mai dernier que la France avait du retard sur la question. Agnès Buzyn a également demandé aux institutions médicales concernées de faire le point sur l’état des connaissances sur le sujet. « Il n’y a aucune raison d’exclure, sous prétexte que c’est du cannabis, une molécule qui peut être intéressante pour le traitement de certaines douleurs », a-t-elle ajouté.

Le cannabis jugé moins dangereux que le tabac

D’après l’étude, les Français considèrent le cannabis comme un problème de santé publique. 99% d’entre eux estiment que cette substance a des impacts sur la santé et 38% pensent qu’elle est nuisible dès la première consommation.

En revanche, pour une majorité de sondés, le cannabis paraît moins dangereux que d’autres substances. En termes de dangerosité, ils accordent en effet la note de 7,8/10 au cannabis, contre 8,2/10 pour le tabac, ou même 9,4/10 pour la cocaïne et 9,2/10 pour les drogues psychédéliques.