En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Journée mondiale du don du sang : informer est la priorité pour l’EFS

Le 14 juin, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) coordonne la journée des donneurs de sang. Instaurée en 2004, cet événement a pour but de faire parler du don du sang et de remercier ceux qui se sont déjà prêtés à l’exercice.

don du sang

Chaque année, l’EFS publie une revue de son activité, la dernière donne quelques chiffres intéressants. Elle indique par exemple que le nombre de prélèvements de sang est en légère hausse (+ 1,3 %) et que le nombre de donneurs connus (c’est-à-dire ceux qui ont déjà donné) est également en hausse. Fidèles, mais pas réguliers, les donneurs sont bien plus nombreux à se déplacer lors des collectes mobiles (70%) que dans les sites fixes (30%).

Qui est le donneur type ?

Selon l’EFS, 1 645 325 personnes ont donné leur sang en 2015. 25,8% d’entre eux ont entre 20 et 29 ans. Le donneur moyen donne environ 1, 81 fois par an. Un chiffre assez bas quand on sait qu’un homme peut donner son sang jusqu’à 6 fois par an et une femme 4 fois alors qu’elles représentent 50,9% des donneurs.

Le don du sang ça aide qui ?

Si 98% des Français s’affirment favorables au don, seulement 4% se déplacent et donnent réellement. L’utilisation de sang est primordiale en médecine : il sert lors de la thérapie contre le cancer et les maladies sanguines (46% de l’utilisation du sang), au cours des interventions chirurgicales (34%), dans la recherche et le traitement des insuffisances rénales. Les receveurs sont des femmes (51 %) et ont en grande partie plus de 75 ans (48 %). Un malade aura quant à lui besoin de 5 transfusions en moyenne lors de son traitement.

La diffusion de la démarche du don du sang est primordiale. L’EFS cherche à rendre cette pratique moins marginale et inciter les Français à se mobiliser. Il est possible de réaliser un test sur le site de l’EFS pour connaître sa capacité à donner. En cette journée du don du sang, la démarche est plus que nécessaire !