En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

L’EFS lance un appel urgent au don du sang

A l’approche des fêtes de fin d’année, l’Etablissement Français du Sang (EFS) lance un appel urgent au don du sang.

L’EFS a tiré la sonnette d’alarme : avec seulement 78 000 poches de sang en stock et une demande en constante augmentation, les réserves sont au plus bas. En cause, les conditions météorologiques, les maladies saisonnières et la période des congés, qui ne favorisent pas les dons.

Dans ces circonstances, l’EFS appelle à la générosité de tous. 128 centres de collecte fixes sont ouverts partout en France et des lieux de collecte mobiles supplémentaires seront installés jusqu’à début janvier. Selon l’EFS, en France, 10 000 dons quotidiens seraient nécessaires.

Comment donner son sang ?

Pour donner son sang, il est nécessaire d’être âgé de 18 à 70 ans, d’être en bonne santé et de peser plus de 50 kg. Après un questionnaire et un entretien avec un médecin, le donneur, s’il est jugé apte, se verra prélever entre 420 et 480 ml de sang, en fonction de son poids. L’ensemble de la procédure dure 45 minutes.

Les femmes peuvent donner leur sang 4 fois dans l’année, contre 6 pour les hommes. Dans tous les cas, il convient de respecter un délai de 8 semaines entre deux participations.

Chaque année, plus d’un million de personnes sont soignées grâce au don du sang. Le sang est utilisé aussi bien lors d’interventions chirurgicales que d’accouchements ou de traitements contre le cancer. Le plasma peut également servir à la fabrication de médicaments.