Don de sang : l’EFS lance un appel d’urgence à la mobilisation

L’EFS lance un cri d’alarme : les réserves de sang sont basses en France actuellement. La population est appelée à se mobiliser.

« Les citoyennes et citoyens sont appelés à se mobiliser massivement pour donner leur sang dès à présent ». L’EFS (Etablissement du sang) a lancé un appel à la participation de toutes les personnes qui le peuvent pour augmenter les réserves de sang, particulièrement faibles ces temps-ci. En effet, depuis les ponts de mai et le déconfinement, l’organisme constate une baisse de la mobilisation.

L’EFS a actuellement moins de 85 000 poches de sang en réserve. La situation est donc particulièrement fragile, notamment pour les groupes sanguins O et B. Pour garantir une pérennité des stocks, il faudrait recueillir 100 000 poches supplémentaires et trouver 2 000 donneurs hebdomadaires supplémentaires, selon Sciences et Avenir.

Don de sang et covid

La vaccination peut-elle être un frein au don de sang ? Dans les faits, non. Comme l’a rappelé Hervé Meinrad, directeur de la collecte, sur franceinfo, qu’on soit vacciné ou non, on peut venir donner. Il n’est pas non plus nécessaire d’avoir réalisé un test PCR pour donner son sang. Seul impératif : une personne qui a eu le Covid-19 doit attendre 14 jours après la disparition des symptômes pour participer.

Pour rappel, pour donner son sang, il faut avoir entre 18 et 70 ans et peser plus de 50 kg. Le don de sang se déroule en 4 étapes : l’accueil par un agent, un entretien médical, le don du sang en lui-même, suivi d’un temps de repos et d’une collation.

Don de sang : une journée pour sensibiliser
Lire l'article