En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Enquête : 70% des Français s’estiment en bonne santé

D’après une étude, 70% des personnes âgées de 15 ans ou plus déclarent que leur état de santé est « bon » ou « très bon ». Dépression, obésité, tabagisme… bilan de santé des Français.

Patient bonne santé

D’après les résultats de l’Enquête santé européenne EHIS-ESPS (European Health Interview Survey-Enquête santé et protection sociale) menée en 2014 auprès des ménages ordinaires, 23% des Français estiment leur état de santé « assez bon » et 7% se disent en « mauvais » ou « très mauvais » état de santé.

Sur l’ensemble des sondés, 40% évoquent un problème de santé chronique et un quart une limitation dans les activités du quotidien. « Ces indicateurs d’état de santé varient fortement selon les catégories socio-professionnelles, au détriment des catégories dé-favorisées, en particulier les ménages d’ouvriers non qualifiés », indique l’étude relayée par l’IRDES (Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé).

Etat de santé des Français par rapport à l’Europe

L’enquête s’est également intéressée à l’état de santé des Français par rapport aux autres pays européens, notamment en ce qui concerne la dépression, le surpoids et le tabagisme :

  • 1 femme sur 10 et 1 homme sur 20 présentent des symptômes de dépression. Un phénomène qui tend à s’accentuer à partir de 75 ans, précise l’étude. Avec 7% de personnes concernées, la France se situe dans la moyenne européenne ;
  • 46% de la population se trouve en excès de poids, 31% en état de surpoids et 15% souffre d’obésité. C’est moins que la plupart des autres pays européens participant à l’enquête ;
  • 28% des sondés fument, dont 22% quotidiennement. Le taux de fumeurs est supérieur à la moyenne des pays européens.

Par le biais de l’IRDES, 2 nouvelles études seront publiées courant 2017 concernant l’assurance santé et l’accès aux soins des Français.