La vaccination humaine contre la rage

La rage est une maladie transmise de l’animal à l’homme, ce que l’on appelle une «zoonose». Tous les mammifères peuvent attraper la rage. Puisqu’elle touche encore 150 pays dans le monde et qu’elle tue environ 50000 personnes par an, il est conseillé de se vacciner si l’on se rend dans une zone à risques. LeLynx.fr, comparatif d’assurances santé vous en dit plus sur cette maladie.

Ce qu’il faut savoir sur la rage

La rage se transmet par la salive, généralement par le biais d’une morsure ou d’une griffure. Le chien est l’espèce qui répand le plus la maladie chez l’homme. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le chien est à l’origine de tous les décès dus à la rage en Afrique et en Asie. En revanche la contamination d’homme à homme reste exceptionnelle (elle peut arriver en cas de greffe de l’organe d’une personne infectée, par exemple). La maladie s’attaque au système nerveux et provoque une encéphalite.

La période d’incubation de la maladie est très variable et oscille entre moins d’une semaine et plus d’un an. Le plus souvent, elle dure entre 1 et 3 mois. Au moment de l’apparition des symptômes, la mort est pratiquement inéluctable. Il existe deux formes:

  • La forme furieuse, où le malade est extrêmement agité et présente une hydrophobie (une peur de l’eau). Il décède alors en quelques jours par arrêt cardiorespiratoire;
  • La forme paralytique (ou muette) intervient dans près d’un tiers des cas. Elle est caractérisée par une paralysie progressive à partir de l’endroit de la blessure par où est entré le virus qui entraine le décès, le plus souvent par insuffisance respiratoire.

En cas de morsure, il est nécessaire de contacter immédiatement un centre antirabique afin de recevoir un traitement post-exposition (la prophylaxie postexposition), même lorsque l’on est vacciné. La vaccination sert avant tout à faciliter ce traitement d’urgence, qui consiste à nettoyer la plaie, à procéder à plusieurs vaccinations et qui comprend éventuellement une sérothérapie antirabique, c’est-à-dire, l’injection d’un sérum immunisant.

La vaccination préventive se fait en trois injections espacées d’une semaine, avec un rappel un an plus tard. Elle protège 5 ans et peut être faite aux enfants dès qu’ils sont en âge de marcher. À L’Institut Pasteur, chaque injection vaut 40€.

Pour quelles destinations faut-il se vacciner contre la rage?

La rage est une maladie très répandue. C’est en Asie (particulièrement en Inde) et en Afrique qu’elle fait le plus de ravage, surtout en zone rurale.

Le vaccin antirabique est notamment indiqué dans le cas où l’on se rend dans des zones isolées où le traitement post-exposition est difficile à obtenir. La vaccination des enfants est d’autant plus importante qu’ils sont les plus à risque. L’OMS explique que les enfants de moins de 15 ans sont les plus touchés et que 40% des traitements post-exposition sont administrés à des enfants entre 5 et 14 ans.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres