Tout savoir sur l’appareil dentaire

appareil-dentaire

L’appareil dentaire permet de corriger les malpositions des dents et les malformations des mâchoires afin de redonner une denture fonctionnelle et esthétique. Il en existe des sortes aussi différentes que variées et leurs remboursements font l’objet de règles bien précises.

Les différents appareils

  • Les systèmes amovibles : ils sont indiqués pour les modifications mineures telles que le redressement d’un axe dentaire ou un léger chevauchement. Ce sont des gouttières en résine transparente qui épousent la forme des dents et du palais et vont pousser les dents dans leur position idéale d’alignement.
  • Les systèmes fixes : un traitement qui se termine par une phase de contention, réalisée le plus souvent par un fil métallique collé sur la face linguale des dents.

Il existe aujourd’hui des système d’appareillage moins disgracieux que les bagues d’il y a quelques années. Les bagues en céramique, de la même teinte que les dents ou encore des bagues transparentes en résine seront plus esthétiques car moins voyantes mais peuvent mal vieillir avec le temps.

  • La technique linguale : Il s’agit d’un appareillage multi-attaches reposant sur le même principe que les appareils dentaires conventionnels à ceci près qu’il sont placés à l’arrière des dents, sur la face interne et donc sont beaucoup moins visibles. Ce traitement nécessite un temps d’adaptation pour la langue et n’est pas possible en cas de dents trop courtes.
  • Les aligneurs amovibles invisibles : C’est la dernière génération d’appareils dentaires, constitué de coquilles ou gouttières en plastique, ils sont totalement transparents. Elles ne sont pas ajustables, il faut donc en changer toutes les deux semaines.

Le remboursement des appareils dentaires

Les traitements d’orthodontie sont remboursés par la sécurité sociale chez les enfants et adolescents de moins de 16 ans sous réserve d’obtenir l’accord préalable de sa caisse d’Assurance Maladie.

À titre exceptionnel, les enfants de plus de 16 ans peuvent bénéficier d’une prise en charge par l’Assurance Maladie pour un semestre de traitement, préalablement à une intervention chirurgicale portant sur les maxillaires.

Les traitements d’orthodontie sont remboursés à 70% (actes inférieurs à 91 euros) ou à 100% (actes supérieurs à 91 euros) sur la base de tarifs dits « de responsabilité », très souvent inférieurs à leur coût réel.

Au-delà de 16 ans, il n’y a plus de prise en charge par le régime obligatoire. Il existe cependant certaines mutuelles qui participent à la prise en charge de ces soins non remboursés. Plusieurs mutuelles santé offrent des forfaits de remboursement pour la prise en charge de l’orthodontie adulte, mais ils sont souvent très insuffisants par rapport aux frais réellement engagés.

Pour en savoir plus, comparez gratuitement les mutuelles sur LeLynx.fr !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres