Tout savoir sur les allergies

Allergies saisonnières

En 2010, on recensait 22 millions d’allergiques en France, soit 1 Français sur 3. Les allergies sont dans la plupart des cas, héréditaires en ce sens qu’on ne retrouve pas forcément la même allergie chez le parent et son enfant mais l’enfant aura plus de chance de développer une tendance à l’allergie si un de ses parents est lui-même allergique.

Allergies saisonnières

Votre comparateur de mutuelles LeLynx.fr vous propose d’en savoir plus !

Les allergènes : l’inégalité face aux allergies

Le site Futura-sciences.com définit l’allergène comme étant la « substance qui déclenche ou favorise l’allergie, [l’]ensemble de réactions inadaptées ou excessives du système immunitaire de l’organisme, suite à un contact, une infection, une ingestion ou une inhalation.»

Certaines personnes ont, comme vous le savez, une prédisposition génétique aux allergies, on parle alors d’atopie, tandis que d’autres personnes n’ont jamais développé et ne développeront jamais de réactions allergiques.

Parmi les allergènes les plus répandus, on compte :

  • Le pollen ;
  • Les acariens ;
  • Les poils d’animaux ;
  • Certains aliments ;
  • La poussière ;
  • Certains médicaments ;
  • Des moisissures.

Ainsi, l’allergie pour être qualifiée de telle, doit réunir les 2 conditions précitées :

  • L’atopie ;
  • L’allergène.

Par ailleurs, la définition citée ci-dessus rend compte du fait qu’il existe différents types d’allergies qui vont dépendre essentiellement du mode de pénétration de l’allergène.

La rhinite allergique, c’est quoi ?

On estime en France, comme dans les autres pays industrialisés, que près d’une personne sur 5 serait atteinte de rhinite allergique.

Il existe deux formes de rhinites allergiques :

  • La rhinite saisonnière, communément appelée rhume des foins, est provoquée par le pollen ;
  • La rhinite persistante ou apériodique, provoquée par des allergènes présents à n’importe quelle saison.

La rhinite saisonnière ou rhume des foins

Peut-être la forme la plus connue d’allergie, la rhinite saisonnière, qu’on appelle généralement rhume des foins se déclenche presque exclusivement au printemps et en été, périodes pendant lesquelles les arbres produisent du pollen.

Le rhume des foins est reconnaissable dès lors que vous réunissez au même moment les symptômes suivants :

  • nez bouché, irrité et avec écoulements importants ;
  • yeux rouges, conjonctivite allergique ;
  • éternuements fréquents ;
  • gorge irritée.

La rhinite persistante

Selon le site Passeportsanté.net, la « majorité des personnes qui souffrent de rhinite persistante sont en réalité atteintes de ce qu’on appelle la rhinite vasomotrice, non allergique ».

La rhinite vasomotrice touche principalement les femmes, âgées de plus de 20 ans et, elle survient généralement en situation de stress.

Souvent provoquée par des allergènes environnementaux tels que la poussière, les acariens, la fumée, ou encore l’humidité, la manifestation la plus évidente de la rhinite persistance est l’état perpétuel de rhume.

Les allergies alimentaires en détail

En France, près de 4% des adultes et 8% des enfants seraient victimes d’allergies alimentaires. Quels sont les aliments allergènes ? Quels sont les symptômes d’une allergie alimentaire ?

Quels sont les aliments allergènes ?

Les aliments allergènes sont aujourd’hui bien connus, il s’agit généralement de :

  • lait ;
  • noisette, noix ;
  • arachide ;
  • poissons ;
  • soja ;
  • œufs ;
  • farine de blé ;
  • fruits de mer.

Les réactions allergiques causées par les aliments peuvent survenir dans les 2 heures qui suivent le repas au plus tôt, et au plus tard dans les 48 heures.

Les principaux symptômes des allergies alimentaires

Les allergies alimentaires se manifestent essentiellement par :

  • de l’eczéma ;
  • de l’urticaire ;
  • des nausées et des vomissements ;
  • des diarrhées.

Comment les mutuelles prennent-elles en charge les dépenses liées aux allergies ?

Vous êtes atteint d’allergie et vous souhaitez savoir si les mutuelles santé remboursent les dépenses liés au traitement des allergies et si oui, à quelle hauteur ?

Le remboursement mutuelle dépend de l’allergie

Au risque d’enfoncer des portes béantes, sachez que le remboursement de vos dépenses santé liées au traitement de votre allergie de la part de votre complémentaire santé, va dépendre de la nature de l’allergie en elle-même.

Toutes les allergies ne se traitent pas de la même façon : certaines passent par un traitement par médicaments (appelés antihistaminiques), d’autres par un traitement homéopathique.

Il s’agit donc, une fois encore, de bien lire les conditions générales de votre contrat mutuelle afin de savoir précisément ce que la mutuelle vous remboursera et à quelle hauteur.

Prenez connaissance des remboursements mutuelle pour les traitements des allergies sur LeLynx.fr, votre comparatif complémentaire santé.

En quelques clics, comparez les mutuelles et recevez gratuitement des devis assurance santé détaillés.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres