Tout savoir sur la maladie d’Alzheimer

Maladie d'Alzheimer

Caractérisée par la perte progressive de la mémoire et des fonctions cognitives, touchant près de 225000 nouveaux cas par an à l’échelle nationale, la maladie d’Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative contractée par 860000 personnes en 2007.

4ème cause de mortalité en France, la maladie d’Alzheimer touche 5% de la population âgée de plus de 65 ans et 15% de la population de plus de 85 ans.

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est la maladie neuro-dégénérative la plus répandue, cette pathologie reconnue fait partie de la liste des ALD 30. Les principaux symptômes d’Alzheimer sont:

  • Les troubles de la mémoire : la capacité à enregistrer de nouvelles informations récentes est touchée en premier lieu. Peu à peu, la personne sera aussi en difficulté pour se rappeler les informations apprises antérieurement.
  • Les troubles du langage : ils commencent par des manques du mot et par un appauvrissement du vocabulaire. La capacité à écrire peut être perturbée précocement alors que la capacité de lecture à haute voix est souvent conservée longtemps.
  • Les troubles des gestes : progressivement la capacité à réaliser certains gestes est
    modifiée alors que les fonctions motrices sont intactes.
  • Les troubles de la reconnaissance : il y a impossibilité à faire le lien entre ce qui est perçu, par la vue, le toucher, l’audition, ou l’olfaction et tous les objets ou les personnes que l’on avait appris à connaître, et à utiliser.
  • Les troubles des fonctions exécutives se traduisent par une difficulté à faire des projets, s’organiser,se repérer dans le temps et avoir une pensée abstraite.

Quels sont les facteurs de risque ?

Selon les statistiques de l’INSEE, 1,3 millions de Français de plus de 65 ans pourraient être atteints par la maladie d’Alzheimer en 2020 si la médecine ne trouve pas de traitement, soit 1 personne de plus de 65 ans sur 4. Un chiffre qui s’étendrait la même année à 42 millions à l’échelle mondiale et à plus de 80 millions en 2050.

Enjeu majeur de santé publique, la maladie d’Alzheimer atteint surtout les femmes. En effet, les femmes sont trois fois plus touchées que les hommes.

Le facteur génétique de la maladie d’Alzheimer

Bien que la cause reste inconnue, il est possible aujourd’hui d’identifier des facteurs de risques génétiques.

Entre autres mises en cause, les chromosomes 10 et 19. :

« Sur ce dernier, l’équipe du Pr. Amouyel de l’INSERM a mis en évidence le gène ApoE qui contrôle la production d’une protéine alipoprotéine E.

Il existe sous trois formes ou allèles : e2, e3 et e4. Les porteurs de l’allèle e4 sont les plus vulnérables :

S’ils ont hérité deux allèles e4, ils ont vingt fois plus de risques de développer la maladie, et quatre fois plus s’ils n’en possèdent qu’un exemplaire. Les « doubles-porteurs » auront également tendance à développer plus tôt la maladie que les personnes qui n’ont hérité que d’un seul allèle e4. Les personnes porteuses d’un seul allèle de ce type développent la maladie plus tôt que les personnes n’en possédant pas.
Les personnes qui ont hérité de l’allèle e2 sont plus protégées que ceux porteurs de l’allèle e3.
Le même allèle e4 serait également impliqué dans la perte de poids caractéristique des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. »

En avril 2011, deux équipes de chercheurs ont mis en évidence 5 nouveaux gènes de prédisposition au développement de la maladie d’Alzheimer.

Les autres facteurs de risques de la maladie d’Alzheimer

Au-delà du facteur génétique ou héréditaire, une personne ayant eu un parent atteint de la maladie d’Alzheimer présente un risque plus important d’être elle-même exposée, on peut identifier d’autres facteurs, tels que :

  • L’âge : le risque d’être atteint de la maladie d’Alzheimer augmente avec l’âge ;
  • Le sexe : les femmes sont trois fois plus touchées par la maladie que les hommes ;
  • Le niveau d’éducation : un niveau d’éducation élevé retarderait le développement de la maladie ;
  • Les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires sont en général des facteurs de risque de développement d’Alzheimer, de même que les maladies telles que le diabète, l’hypertension artérielle.

Coût et remboursement du traitement d’Alzheimer

Selon une étude du cabinet Metis Partners pour l’association France Alzheimer, publiée en janvier 2011, la maladie d’Alzheimer coûte 1 000 euros par mois aux malades et à leur famille.

Le remboursement de la sécurité sociale pour la maladie d’Alzheimer

D’après l’étude en question, il s’agirait plutôt d’un montant compris entre 1 042 et 1 180 euros par mois pour être aidé, soigné et surveillé, à domicile ou en établissement spécialisé.

De la même manière, l’étude nous apprend que le coût n’est pas seulement financier, puisqu’elle s’est également attachée à évaluer le temps passé par un proche auprès du malade, et l’estime à 6h30 par jour.

Dans ces montants sont comprises les prises en charge de l’assurance maladie. Comment la sécu prend-elle en charge la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est reconnue comme une Affection longue durée (ALD) et fait donc partie de la liste des ALD 30.

A ce titre, la maladie d’Alzheimer est prise en charge à 100% par la sécurité sociale. En d’autres termes, la sécu rembourse à 100 % du tarif de convention les dépenses liées aux soins santé et traitements nécessaires.

Ainsi, si vous avez souscrit une mutuelle santé, sachez qu’elle ne vous remboursera que la différence non prise en charge par la sécu pour les soins exclusivement.

Ce qui signifie que reste à la charge du patient :

  • L’hospitalisation ;
  • L’assistance à domicile ;
  • L’aménagement du logement si le malade est maintenu à domicile dans le cadre d’une HAD ;
  • Ou le placement en établissement spécialisé.

Le patient peut faire une demande d’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) pour alléger ces dépenses mais cette aide de l’État n’est en général pas suffisante.

En revanche, si le patient a souscrit une assurance dépendance, il reste bien couvert pour ces dépenses.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres