Tout savoir sur l’hospitalisation

Vous devez vous faire hospitaliser et vous vous posez plein de questions sur les démarches à effectuer ? Pour un séjour en clinique, à l’hôpital comme à domicile, on vous demandera un certain nombre de pièces justificatives, nécessaires pour procéder à la déclaration de votre hospitalisation auprès de l’assurance maladie.

Tout sur l'hospitalisation

Les différents types d’hospitalisation

  • L’hospitalisation complète, ou à temps plein : vous séjournez à l’hôpital au-moins une nuit ;
  • L’hospitalisation à temps partiel : de jour ou de nuit, les soins hospitaliers sont dispensés sur une seule journée ou par séquence, c’est-à-dire sur plusieurs jours de la semaine.
  • L’hospitalisation de jour ou la chirurgie ambulatoire : l’admission, le traitement et la sortie se font dans la même journée, vous ne passez donc pas de nuit à l’hôpital ;
  • L’hospitalisation à domicile (HAD) : vous êtes hospitalisé dans votre logement après une consultation hospitalière, à la suite d’une hospitalisation ou sur proposition de votre médecin traitant après accord du médecin coordonnateur de l’HAD.

Les pièces justificatives à fournir à l’entrée

Vous allez vous faire hospitaliser et vous vous demandez si vous pouvez choisir librement votre établissement ? Vous ne savez pas non plus quelles sont les formalités pour votre entrée à l’hôpital ?

Le libre choix de l’établissement de santé

Vous êtes parfaitement libre de choisir l’établissement de santé dans lequel vous séjournerez, qu’il soit public ou privé. Si vous ne savez pas du tout où aller, il vaut mieux demander conseil à votre médecin traitant !

Sachez par ailleurs que d’un établissement de santé à l’autre, les prix pratiqués peuvent beaucoup différer. Privilégiez la qualité des soins santé prescrits dans l’établissement et à ce niveau-là, le conseil de votre médecin traitant sera d’autant plus précieux.

Mais ne cassez pas votre bourse non plus et optez pour une clinique ou un hôpital conventionné, si vous espérez obtenir un bon remboursement de la sécurité sociale.

Les pièces à fournir pour votre hospitalisation

A votre arrivée à l’hôpital, vous devez obligatoirement présenter :

  • Votre carte vitale ;
  • Votre carte ou attestation de complémentaire santé ou mutuelle ou bien l’attestation de vos droits à la Couverture maladie universelle (C.M.U.) ;
  • La feuille d’accident du travail remise par votre employeur, si votre hospitalisation est liée à un accident du travail.

Il vous est également conseillé de prendre avec vous :

  • Votre carnet de santé ;
  • Votre carte de groupe sanguin ;
  • Les courriers de votre médecin traitant ;
  • Les résultats de vos éventuels examens (radios, résultats d’analyse…).

Le remboursement de l’hospitalisation

Comment votre hospitalisation sera-t-elle prise en charge par l’assurance maladie ? Quel remboursement hospitalisation pourrez-vous espérer de la part de la sécu, de votre mutuelle ?

Le bulletin de situation ou d’hospitalisation

Lors de votre arrivée à l’hôpital, une fois votre dossier personnel enregistré, le service des admissions vous remet un « bulletin de situation ou d’hospitalisation ».

A la fois justificatif d’arrêt de travail et condition sine qua non pour bénéficier d’indemnités journalières versées par votre caisse d’assurance maladie, le bulletin de situation ou d’hospitalisation doit être adressé dans les 48 heures suivant votre arrivée à l’hôpital à :

  • Votre caisse d’assurance maladie ;
  • Votre employeur si vous êtes salarié ;
  • Votre agence Assedic si vous êtes chômeur indemnisé.

A votre sortie de l’hôpital, vous sera remis un bon de sortie, que vous devrez également adresser à votre caisse d’assurance maladie.

La prise en charge de l’hospitalisation par l’assurance maladie

Dans le cas d’une hospitalisation dans un établissement public ou dans une clinique privée conventionnée, la sécu rembourse vos frais d’hospitalisation à 80 %.

Le forfait hospitalier reste à votre charge, ainsi que le ticket modérateur, la chambre particulière, les dépassements d’honoraires, le téléphone ou encore la télévision !

En souscrivant une mutuelle, celle-ci peut prendre en charge les 20% restant, non remboursés par la sécurité sociale.

Qui plus est, en comparant les mutuelles sur LeLynx.fr, comparateur de mutuelles, vous vous rendrez compte que certaines complémentaires santé proposent même de rembourser les dépassements d’honoraires et d’autres prestations encore !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres