Sécurité alimentaire : quels dangers prévenir ?

Sécurité alimentaire

Pays de la gastronomie, la France connaît aujourd’hui de nombreux rebondissements en matière d’alimentation. Malbouffe, régimes alimentaires, aliments pollués constituent les principales problématiques en matière de santé publique. Alerte, votre comparateur de mutuelles vous en dit plus !

Pas toujours évident de s’y retrouver et de trouver le bon équilibre à une époque où la surconsommation est de rigueur. Fast food face aux régimes alimentaires, aliments pollués et intoxications alimentaires. Mal informé, les faux pas sont partout.

Les populations occidentales sont entrées dans un cercle vicieux pour le moins paradoxal. Toujours plus exigeantes sur les contrôles d’hygiène et de santé, elles en négligent pourtant ce qui tombe dans leur assiette. Qu’on se le dise, les craintes des consommateurs semblent assez surprenantes à l’heure où les règles d’hygiène se revendiquent de plus en plus drastiques.

L’alimentation est un cas de santé publique particulièrement réglementé. Effet de mode ou véritable problème de santé publique, LeLynx.fr vous accompagne dans ce qu’il faut savoir sur la sécurité alimentaire.

Les risques de l’intoxication alimentaire

Vigilance dans votre frigo ! Si parfois les intoxications alimentaires découlent d’une négligence des autres, (restaurants, supermarché…), il peut aussi arriver que l’inattention soit directement installée dans votre frigo. Soyez attentif aux conseils de votre comparateur de mutuelles LeLynx.fr et faites le tri pour une meilleure sécurité alimentaire.

Rarement graves, les intoxications alimentaires sont assez fréquentes. Nausées, vomissements, diarrhées, maux de tête sont autant de symptômes qui peuvent vous gâcher votre digestion. A l’origine de l’intoxication, une mauvaise conservation des aliments qui entraîne le développement des bactéries.

Il faut savoir que les grandes surfaces, tout comme les restaurants, sont surveillés par des inspecteurs de l’hygiène qui appliquent une réglementation de plus en plus stricte. L’exigence des consommateurs étant devenue considérable.

Mais il s’agit de ne pas se laisser submerger par la phobie des microbes. Avant de devenir paranoïaque ou obnubilé par les bactéries, penchez-vous sur les moyens à disposition pour garder l’ascendant sur ce qui est dans votre assiette.

Pour contrôler votre assiette, commencez par votre frigo. Première règle de base, la chaîne du froid. Un aliment acheté au rayon frais est à conservé au frais. Même chose pour les aliments surgelés que vous achèterez en dernier pour qu’ils conservent leur température jusqu’au dernier moment. Et rappelez-vous, un aliment décongelé ne doit jamais être recongelé. Conservez-le au frigo 1 à 2 jours, ou faites le directement cuire.

Comment faire pour conserver cette chaîne pendant le trajet supermarché-frigo ? La poche thermique ! Dans un monde idéal, c’est ce que vous auriez toujours sur vous pour une meilleure conservation des aliments. Mais rares sont les fois où vous y pensez. Pas de panique ! Les aliments peuvent survivre à température ambiante le temps du trajet si celui-ci ne dépasse 30 à 60 min environ.

Une fois devant votre frigo, pensez à vérifier que la température soit adéquate et à ranger vos denrées alimentaires de façon stratégique.

  • A l’étage supérieur, le plus froid, positionnez les viandes, volailles ou poissons, les fromages frais, les plats cuisinés et produits en décongélation.
  • Aux étages du dessous placez les viandes, volailles ou poissons cuits, les laitages (yaourts, crème fraîches, fromages durs), les fruits et légumes (à laver soigneusement avant de les cuisiner).
  • Les fruits doivent être positionnés dans le bac à fruit prévu à cet effet.
  • Dans la porte, zone tempéré, placez le beurre, les œufs, les condiments et les boissons.

Votre frigo rempli, vous pouvez passer à table en toute sécurité.

La pollution envahit nos assiettes

Vous connaissiez la pollution de l’air et la pollution de l’eau, il est aujourd’hui possible de parler de pollution des aliments.

En voulant protéger nos aliments, nous mettons en péril notre santé. Et même si à ce jour le danger direct de ces diverses méthodes pour la santé n’a pas été prouvé, l’inverse est encore très incertain.

Additifs, pesticides, irradiation sont autant de procédés auxquels notre agriculture moderne fait appel pour traiter et conserver les aliments. La plupart des produits que vous consommez ont été traités.

  • Jardins ou agriculture, les pesticides permettent de lutter contre les organismes nuisibles (mauvaises herbes, parasites, insectes, champignons).
  • Les additifs chimiques peuvent être ajoutés aux aliments pour prolonger sa conservation, mais peuvent aussi avoir un rôle de colorant ou d’exhausteur de goût. Les additifs ajoutés doivent impérativement figurer sur l’emballage.
  • L’irradiation des aliments est une méthode de conservation des aliments. En les exposant de façon accentuée à un rayonnement ionisant, les aliments sont décontaminés. L’ionisation détruit les vitamines et peut être une cause d’indigestion des aliments.

Seule une prise de conscience générale et une réaction de la part des autorités publiques pourront faire changer la tendance. En attendant, restez alertes, il en va de votre santé.

Comment éviter les pièges de la malbouffe ?

Dans un autre registre, on trouve les mauvais comportements alimentaires. Certains ont déjà rebaptisé cette pratique, la malbouffe. Manger rapidement, trop et mal, à l’ère du sédentarisme où l’on court après chaque minute, vos repas sont mal traités. Il est temps de tirer la sonnette d’alarme !

C’est grave docteur ? Les Français ont beau faire de la résistance, à l’époque où modernisation se conjugue avec surconsommation, la malbouffe gagne du terrain. Grignotages devant la télévision, alimentation trop riche en graisse et en sucre, activité sportive réduite. Ce sont concrètement les habitudes alimentaires et l’hygiène de vie qu’il faut corriger.

Réduisez vos apports en graisse et en sucre : Vous n’apprendrez rien de nouveau en lisant qu’une salade légumes, crudités et volaille aura de meilleurs effets sur votre santé qu’un hamburger dans un fast food. Alors pourquoi ne pas passer à l’action ?

Manger sain en se faisant plaisir, c’est possible. Faites un tour du côté d’internet. Nombreux sont les sites qui vous proposent des plats sains, faciles et rapides à cuisiner. Consultez un diététicien. Il vous aidera à réapprendre à manger en douceur et avec plaisir. N’ayez pas peur de bousculer vos habitudes !

La malbouffe est devenue un véritable enjeu de santé publique. Quel comble au pays de la gastronomie ! Avec les nombreux moyens pour se reprendre en main, pourquoi se priver ?

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres