Remboursements pédiatriques : à savoir

Remboursement pédiatrique

Lorsque votre enfant est malade, vous pouvez choisir de l’emmener consulter soit un pédiatre, soit un médecin généraliste. Le choix appartient aux parents mais il faut savoir que les tous les médecins généralistes n’acceptent pas les enfants en dessous d’un certain âge.

Focus sur la prise en charge pour la consultation d’un pédiatre avec le comparateur d’assurance santé LeLynx.fr !

Le prix des soins pédiatriques varie selon le secteur d’activité du médecin

Le remboursement de ces actes par l’Assurance maladie varie en fonction de l’âge de l’enfant, du secteur du médecin, de sa spécialité…

Si vous choisissez d’emmener votre enfant voir un pédiatre, un premier facteur va entrer en jeu: son secteur. Il existe deux secteurs dont il peut faire partie: le secteur 1, qui signifie que son tarif est identique à la base de remboursement de l’Assurance maladie. Et le secteur 2 qui indique que votre pédiatre peut fixer ses tarifs de manière libre, avec, selon les exigences de la caisse d’assurance maladie : tact et mesure.

Une fois que vous connaissez le secteur de votre pédiatre, il faut prendre en compte le fait que l’Assurance maladie n’applique pas la même base de remboursement selon ce secteur, elle est plus élevée en secteur 1.

Exemple : le tarif d’un pédiatre de secteur 1, pour un enfant de moins de 2 ans, sera remboursé sur une base de 31€ à 70%, soit 23,2€.

Si votre pédiatre fixe ses tarifs (secteur 2), la base du remboursement sera de 28€, ce qui fait à 70% : 21,1 €.

En clair, si vous décidez de choisir un pédiatre pratiquant des tarifs plus élevés, vous serez moins remboursés.

Complémentaire santé et remboursement des soins pédiatriques

De manière générale, gardez en tête que plus votre enfant est jeune, plus les consultations sont élevées, quelque soit le secteur.

Si vous choisissez d’aller consulter un médecin généraliste plutôt qu’un pédiatre, la base de remboursement sera la même, quelque soit le secteur du praticien. En revanche le tarif sera lui aussi dégressif en fonction de l’âge de l’enfant.

La part restant à votre charge peut-être réduite par votre complémentaire santé selon son taux de remboursement: 100, 200 ou 300% non pas du tarif de la consultation, mais de la base de remboursement de l’Assurance maladie.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres