Quel remboursement chez le dentiste ?

Que ce soit pour une simple « visite de routine », pour un détartrage, pour le traitement d’une carie, pour la pose de prothèses dentaires ou encore pour des traitements d’orthodontie, le passage chez le dentiste est obligatoire, à un moment ou un autre.

Remboursement dentiste

Or, les soins dentaires coûtent cher. La sécurité sociale rembourse mal ces soins, en particulier les plus lourds, tels que les prothèses ou les implants dentaires.

Par ailleurs, beaucoup de dentistes pratiquent le dépassement d’honoraires, c’est-à-dire la différence entre le tarif de convention (TC) servant de base au remboursement de la sécurité sociale, et la somme versée par le patient.

Remboursement pour une consultation chez le dentiste

Quel est le montant du remboursement de la sécurité sociale pour une simple consultation chez le dentiste ?

La consultation chez le dentiste et chez le médecin stomatologiste conventionnés est prise en charge à 70% par la sécu. Ainsi (chiffres 2011) :

  • Le tarif de la consultation chez un chirurgien-dentiste est de 21 euros. La sécu rembourse 14,70 euros.
  • Le tarif de la consultation chez un chirurgien-dentiste spécialisé en traitement orthopédie dento-faciale (ODF) est de 23 euros. La sécu rembourse 16,10 euros.
  • Le tarif de la consultation chez un médecin stomatologiste (secteur 1) est de 28 euros. La sécu rembourse 18,60 euros, participation forfaitaire de 1 euro comprise.

Les médecins stomatologistes (secteur 2) pratiquent des honoraires libres. La base du remboursement de la sécu est de 23 euros, le montant du remboursement est donc de 15,10 euros quel que soit le tarif de la consultation.

La participation forfaitaire de 1 euro ne s’applique pas chez le chirurgien-dentiste !

Le dépassement d’honoraires chez le dentiste

Vous l’avez compris désormais, la sécurité sociale vous rembourse vos dépenses de soins santé sur la base du tarif de convention (TC).

Le tarif de convention de la sécu n’est pas nécessairement le tarif d’une consultation car là encore, il faut distinguer, parmi les médecins conventionnés, les médecins qui appliquent le TC, et appartiennent ainsi au secteur 1, de ceux qui n’appliquent pas le tarif de convention et appartiennent donc au secteur 2.

Les trois cas de dépassements d’honoraires

Que ce soit chez votre chirurgien-dentiste ou chez votre médecin stomatologiste, il n’existe que trois hypothèses dans lesquelles les consultations peuvent faire l’objet d’un dépassement d’honoraires :

  • Vous avez choisi de consulter un dentiste en dehors des horaires habituels de consultation,
  • Vous consultez un dentiste qui a un droit permanent au dépassement (DP),
  • Vous consultez un médecin stomatologiste exerçant en secteur 2, et donc qui fixe librement ses tarifs.

Bien entendu, le médecin qui pratique un dépassement d’honoraires doit fixer ses tarifs « avec tact et mesure » et vous en informer au préalable.

Quel que soit le cas de figure, sachez que le dépassement d’honoraires n’est jamais remboursé par la sécu. Pour vos remboursements dentaires, en cas de dépassement d’honoraires, la sécurité sociale ne prendra en charge vos dépenses de santé que sur la base du tarif de convention.

Qui rembourse le dépassement d’honoraires des dentistes ?

Pour une meilleure prise en charge des dépassements d’honoraires pratiqués par les dentistes, il vaut mieux souscrire une mutuelle santé.

En effet, certaines complémentaires santé proposent de prendre en charge tout ou partie du dépassement d’honoraires des consultations chez le chirurgien-dentiste et chez le médecin stomatologiste.

Mais pour cela, il faut opter pour une formule de contrat mutuelle à 125%, 150% ou davantage. En effet, un contrat mutuelle à 100% ne prend en charge que le ticket modérateur, c’est-à-dire la différence entre vos frais réels et le montant remboursé par la sécu.

En revanche, une mutuelle à 125 ou 150% prendra en charge une part plus importante que le seul ticket modérateur.

Par exemple pour une consultation chez un dentiste qui coûterait 40 euros, le tarif de convention de la sécu est de 23 euros, son remboursement sera de 70% de 23 euros, soit 15,10 euros après déduction de la participation forfaitaire de 1 euro.

Une mutuelle à 100% remboursera donc 100% de 23 euros moins la part de la sécu, soit 7,90 euros.

En revanche, une mutuelle à 150% remboursera 150% de 23 euros moins la part de la sécu, soit 19,40 euros.

Ce qui signifie qu’avec une mutuelle à 150%, sur le tarif de consultation de 40 euros, vous serez remboursé à hauteur de 15,10 euros par la sécu et de 19,40 par votre mutuelle, soit 34,50 euros !

Tarifs et remboursements des soins dentaires

Détartrage, implants dentaires, prothèses, pour ne citer que 3 des multiples soins que l’on peut recevoir chez le dentiste.

Il va ainsi de soi que les tarifs appliqués pour chacun ne sont pas les mêmes, et du coup le montant des remboursements de la sécurité sociale non plus.

Tarifs et remboursement des soins dentaires courants

  • Détartrage : le tarif de convention est à 28,92 euros et le montant remboursé par la sécu est de 20,24 euros.
  • Traitement d’une carie (1 face à plus de 3 faces) : le TC oscille entre 16,87 euros (carie 1 face) et 40,97 euros (carie 3 faces et plus), pour un remboursement respectif de 11,80 euros et de 28,67 euros.
  • Dévitalisation d’une dent : le TC oscille entre 33,74 euros (incisive ou canine), 48,20 euros (prémolaire) et 81,94 euros (molaire), pour un remboursement respectif de 23,61 euros, 33,74 euros et 57,35 euros.
  • Extraction d’une dent : TC de 16,72 euros pour une dent de lait avec un remboursement sécu de 11,70 euros, contre TC de 33,44 euros pour une dent permanente avec un remboursement sécu de 23,40 euros.

Remboursements des prothèses dentaires

Contrairement aux consultations chez le dentiste et aux soins dentaires courants, les tarifs des prothèses dentaires sont libres. Voici donc une liste des taux de convention de la sécurité sociale et du montant remboursé par celle-ci pour un(e) :

  • Couronne : le TC est de 107,50 euros, soit un remboursement couronne de 75,25 euros par la sécurité sociale.
  • Inlay-core : le TC est de 122,55 euros, soit un remboursement inlay-core de 85,78 euros par la sécurité sociale.
  • Inlay-core à clavette : le TC est de 144,05 euros, soit un remboursement de 100,83 euros par la sécurité sociale.
  • Appareil dentaire (1 à 3 dents) : le TC est de 64,50 euros, soit un remboursement de 45,15 euros par la sécurité sociale.
  • Appareil dentaire complet (14 dents) : le TC est de 182,50 euros, soit un remboursement de 127,75 euros par la sécurité sociale.
  • Bridge de trois éléments (2 dents piliers et 1 élément intermédiaire pour remplacer une dent absente) : le TC est de 279,50 euros, soit un remboursement de 195,65 euros par la sécurité sociale.

N’oubliez pas que la différence entre vos frais réels et le montant pris en charge par la sécurité sociale peut vous être remboursé par une complémentaire santé.

Pour être certain de bénéficier du meilleur remboursement dentaire possible, pensez à comparer les devis sur votre comparatif de mutuelle gratuit en ligne LeLynx.fr.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres