La Sécurité Sociale prend-elle en charge l’infertilité ?

L’infertilité est la difficulté, pour un couple, à se reproduire. Cela peut venir de l’homme, de la femme, ou encore des deux partenaires. Pour pallier cela, il existe un certain nombre de traitements, de procédures… Tout cela a un coût, la procréation médicalement assistée (PMA) est prise en charge à 100% mais selon certains critères.

Votre comparateur de mutuelle santé LeLynx.fr vous énumère ces critères nécessaires pour une prise en charge.

La prise en charge de l’infertilité

La femme doit être âgée de moins de 43 ans. Six inséminations au maximum sont remboursées. Pour les fécondations in vitro, seules quatre tentatives sont remboursées.

Après un accouchement, les compteurs sont remis à zéro.

Les différents traitements médicaux existants sont:

  • L’insémination artificielle intra-utérine, on met en rapport un ou deux ovocytes obtenus par stimulation ovarienne avec des spermatozoïdes introduits directement dans l’utérus.
  • La FIV ou fécondation in vitro classique, consiste à féconder un ovocyte avec un spermatozoïde «in vitro», c’est à dire en éprouvette, dans des conditions artificielles. L’œuf fécondé est ensuite implanté dans l’utérus.
  • La FIV par micro-injection. Egalement appelée ICSO, est l’introduction d’un seul spermatozoïde dans chaque ovocyte à l’aide d’un microscope et d’une pipette. 48 heures après, un à deux embryons sont introduits dans l’utérus.

Les remboursements

Prises en charge communes:

  • Les médicaments de stimulation et de maintien de la phase lutéale
  • Le contrôle de la stimulation par échographie et/ou prise de sang
  • La préparation du sperme

Pour les inséminations artificielles:

  • L’acte technique d’insémination.

Pour la FIV:

  • L’anesthésie
  • La ponction ovocytaire
  • La fécondation au laboratoire
  • Les actes de laboratoire nécessaires à la croissance des embryons
  • Le transfert des embryons
  • Et la congélation d’éventuels embryons surnuméraires.

Le médecin remplit un protocole de soins, sur lequel il mentionne les différents spécialistes que vous pouvez être amené à consulter. Vous remettez ce document à votre CPAM et recevez en retour une attestation de prise en charge à 100%.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres