Changer de lunettes chez l’opticien, désormais possible

Face à la lourdeur des délais d’attente chez les ophtalmologues, renouveler ses lunettes s’apparente souvent à un parcours du combattant. Mais depuis 2007, il est possible de se tourner directement vers son opticien de façon à obtenir une nouvelle paire. Quelles sont les conditions exactes pour profiter de cette amélioration ?

Renouvelle de lunettes chez l'opticien

Détenir une ordonnance de moins de 3 ans

Pour remplacer ses lunettes, plus besoin de prendre obligatoirement rendez-vous chez un ophtalmologue. En 2007, un décret relatif aux conditions de la prescription de verres correcteurs autorisait les opticiens à adapter la prescription médicale de leur client, dans le cadre d’un renouvellement. La mesure répond non seulement au besoin de trouver une solution aux longs délais d’attente pour prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue, mais aussi à la pénurie de médecins spécialistes.

On estime que 58 % des Français renoncent à se rendre chez l’ophtalmologue face à des délais d’attente pouvant atteindre jusqu’à 6 mois dans certaines régions.

Néanmoins, passer par un opticien pour le renouvellement de lunettes répond à plusieurs conditions. Il est important de les respecter afin de ne pas mettre sa vue en danger :

  • Le patient doit être âgé de plus de 16 ans ;
  • Une ordonnance initiale de moins de 3 ans doit être présentée à l’opticien ;
  • Aucune mention contraire ne doit être ajoutée par l’ophtalmologue sur l’ordonnance remise (notamment en cas de forte myopie, glaucome, cataracte…) ;
  • L’opticien doit informer l’ophtalmologue ou le médecin traitant du client en cas d’évolution de la correction à celle prescrite initialement.

Des conditions de remboursement inchangées

Si le renouvellement des lunettes est facilité par ce décret, leur prise en charge reste la même. Pour tous les affiliés à la Sécurité sociale, elle correspond à 60 % des tarifs officiels fixés par l’Assurance maladie :

  • Pour les montures, le tarif de base est fixé à 30,49 € pour les moins de 18 ans et à 2,84 € pour les plus de 18 ans ;
  • Pour les verres, les tarifs varient de 2,29 € à 66,62 €, selon l’âge et la correction.

Bien éloignés des tarifs réels pratiqués, ces sommes ne permettent pas une prise en charge complète des frais d’optique. Il est donc judicieux de souscrire une complémentaire santé pour profiter d’un meilleur remboursement, après avoir comparé les offres en ligne. Certaines compagnies proposent des formules adaptées aux besoins des porteurs de lunettes, notamment grâce à des forfaits optiques avantageux.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres