Chambre individuelle à l’hôpital : prise en charge

Chambre individuelle à l'hôpital

Quelle que soit la nature d’un séjour à l’hôpital, profiter de l’intimité d’une chambre individuelle est un confort appréciable. Toutefois, cette tranquillité a un prix : mieux vaut souscrire une assurance santé pour ne pas voir ses frais d’hospitalisation s’envoler.

Garantie Hospitaliere

Complétez vos remboursements en cas d’hospitalisation !

Obtenir un devis

Une « prestation de confort » pour la Sécurité sociale

En règle générale, l’Assurance maladie rembourse à hauteur de 80 % les frais de séjours, les actes chirurgicaux et autres interventions (prise de sang, kinésithérapeute…) réalisés dans un hôpital public ou un clinique privée conventionnée. Les soins et actes procurés avant et après l’opération sont également couverts au même taux. Cette logique implique que restent à la charge du patient :

  • Le ticket modérateur, soit 20 % de l’hospitalisation ;
  • Les dépassements d’honoraires ;
  • Les forfaits hospitaliers à hauteur de 18 € par jour en moyenne ;
  • Les prestations de confort parmi lesquelles on retrouve la réservation d’une chambre individuelle, l’accès au téléphone, une télévision…

Ainsi, une chambre particulière n’est jamais remboursée par la Sécurité sociale. Selon les établissements, son coût varie entre 60 € dans un hôpital public et 150 € pour une clinique privée. Le choix de l’établissement s’avère donc déterminant lorsqu’il s’agit de gérer son budget santé. Solution : souscrire une mutuelle ou une complémentaire santé qui amortira une partie ou la totalité de ces frais qui font grimper la facture.

Des sommes couvertes par la mutuelle santé

Les compagnies d’assurance santé ont pour objectif de protéger leurs affiliés face aux dépenses de santé, que celles-ci soient programmées ou imprévues. Lors d’un séjour à l’hôpital, elles prennent le relai du patient en couvrant à sa place les honoraires restant à sa charge. La réservation d’une chambre individuelle et les frais qui en découlent en font partie, tout comme la majorité des services dits « de confort » non remboursés par l’Assurance maladie.

Toutefois, il est bon de souligner que certaines mutuelles et complémentaires plafonnent l’indemnisation relative à la prise en charge d’une chambre particulière. Souscrire un contrat d’assurance santé adapté en comparant les offres du marché représente ainsi une étape essentielle.

Astuce Malynx !

Pour éviter les mauvaises surprises, il est préférable de choisir une mutuelle santé ne prévoyant pas de délai de carence, mais une prise en charge immédiate.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres