Mieux comprendre l’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie osseuse, caractérisée par une fragilité excessive du squelette. Elle est due à la diminution de la densité de l’os et à la modification de son architecture interne.

Les os étant plus fragiles, le risque de fracture devient plus important. Il n’y a pas de symptômes, c’est une maladie silencieuse. Seules les fractures peuvent alerter le patient. Zoom sur cette maladie avec votre comparateur de mutuelles LeLynx.fr!

Quels sont les facteurs favorisant l’ostéoporose?

Certains facteurs de risque ont été identifiés, tels que:

  • l’âge: le risque augmente vers 50-60 ans.
  • Un traitement corticoïdes à doses importantes sur une durée d’au moins trois mois.
  • Un autre traitement ou une affection responsable d’ostéoporose comme l’hyperthyroïdie par exemple.
  • Une femme ménopausée sera plus touchée par cette maladie. Surtout si elle a eu sa ménopause avant 40 ans. Si elle est excessivement mince: avec un IMC inférieur à 19, si elle suit un traitement de corticoïdes sur plus de trois mois. Autre facteur de risque pour la femme ménopausée: un antécédent de fracture du col fémoral sans traumatisme majeur, chez le père ou la mère.
  • l’inactivité physique ou l’immobilisation prolongée.
  • La carence en vitamine D ou en calcium.
  • Le tabagisme ou encore l’alcoolisme.

Comment soigner l’ostéoporose?

Il existe plusieurs traitements qui ont pour but de prévenir la survenue de fractures.

Le médecin choisit le traitement le plus adapté en fonction de l’âge, du sexe, des facteurs de risque (long traitement aux corticoïdes), du nombre de fractures déjà survenues et de l’existence d’autres maladies.

En fonction du traitement choisi, on associera la prise de calcium aux médicaments suivants:

  • des biphosphonates (type Aclasta®, Actonel®, Fosamax®, Fosavance®, Bonviva),
  • du raloxifène,
  • du ranélate de strontium,
  • du tériparatide (type Forsteo).

Ces médicaments agissent sur les os, le patient ne sent donc pas immédiatement les bénéfices de son traitement.

Le patient devra également avoir une bonne hygiène diététique: de l’exercice physique, une alimentation riche en calcium et en vitamine D…

Et surtout, pour prévenir les fractures: éviter au maximum les situations où une chute est possible!

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres