Tout savoir sur le médecin traitant

Vous n’avez pas de médecin traitant ? Suivez LeLynx.fr pour mieux comprendre le rôle primordial que joue le médecin traitant !

Aujourd’hui, la loi sur l’assurance santé oblige tous les citoyens de plus de 16 ans à déclarer un médecin traitant.

Un véritable suivi du patient

Le médecin traitant est le médecin qui s’occupe de votre santé, dans l’idéal à long terme. Étant donné qu’il suit de près votre état de santé, le médecin traitant conserve toutes vos informations santé (résultats d’examens, traitements suivis) sous la forme d’un dossier médical.

C’est vous et vous seul qui choisissez votre médecin traitant, le choix du médecin de famille étant judicieux car il vous connaît bien. Généraliste ou spécialiste, vous n’avez droit qu’à un seul médecin traitant.

Dans votre parcours santé, le médecin traitant vous oriente vers d’autres spécialistes. Il va donc échanger les informations et les décisions qui vous concernent avec eux. Son principal rôle est donc de coordonner tous les soins qui vous sont nécessaires.

Une meilleure prise en charge de l’assurance santé

En déclarant un médecin traitant à l’assurance maladie, vous vous inscrivez dans un parcours de soins coordonnés. Ce parcours de soins coordonnés, fixé par la loi, conditionne ainsi la prise en charge des dépenses de santé par la sécurité sociale.

En effet, la sécurité sociale accorde des tarifs de remboursement différents aux personnes qui ont un médecin traitant et à celles qui n’en ont pas. Pour toute consultation chez votre médecin traitant, vous êtes remboursé à 70%. Ce taux est aussi valable si vous consultez un spécialiste suite à ses recommandations.

En revanche, si vous n’avez pas de médecin traitant, l’assurance santé ne vous rembourse que 60% de vos dépenses de santé.

Ainsi, il faut remplir et adresser le «formulaire de déclaration de choix du médecin traitant» à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) pour bénéficier des avantages tarifaires de la sécurité sociale.

Vous pouvez à tout moment changer de médecin traitant! Cependant, à chaque changement de médecin traitant, il faut annuler la dernière déclaration et en faire une nouvelle. Une omission de déclaration entraîne un remboursement à seulement 60% !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres